Home / Techno / Téléphone mobile / Facebook : à fond sur les mobiles

Facebook : à fond sur les mobiles

La toute petite firme de Mark Zuckerberg joue à fond la carte du mobile, un marché qui lui échappe encore, doté d’un potentiel inavouable en termes de rentrées financières liées à la publicité…

Laissez-venir à moi les petits cent francs!

L’argent. Ca motive. Bizarrement, encore plus ceux qui en ont déjà à ne plus savoir qu’en faire… Il est un domaine pour lequel Facebook a du retard sur la concurrence : le secteur du mobile. La firme fait des acquisitions, comme avec Instagram, mais cela ne s’arrête pas là, puisqu’elle développe également. Le marché du mobile est décidément trop juteux pour laisser Facebook indifférent…

Dans les semaines qui viennent, un App Center, à la manière de ce qui existe déjà chez Apple et Google sera intégré dans Facebook. Il regroupera toutes les applications liées de près ou de loin au réseau social phare, tant pour le web que pour les téléphones mobiles. Des liens reconduiront les possesseurs d’iPhone vers l’App Store Apple, idem pour ceux sous Android, avec des links vers Google Play. Mais ce n’est de loin pas tout, puisque les développeurs pourront proposer directement leurs applications à Facebook, applications qui devront répondre aux « normes » du réseau social pour y être intégrées, tandis que les achats « in Apps » semblent d’ores et déjà prévus. Une façon de rentabiliser la consultation de Facebook sur mobiles, qui ne rapporterait pas suffisamment d’argent. Et comme l’entrée en bourse est pour bientôt…

Vers un OS Facebook pour mobiles?

Mais le meilleur, si on peut dire ainsi, est à venir. Facebook développerait son propre OS pour smartphones. Celui-ci, baptisé en interne « Buffy », serait visuellement très proche de ce que l’on connais déjà sous Android. Si on y ajoute à cela les rumeurs récurantes qui courent au sujet de l’arrivée d’un smartphone Facebook fabriqué par HTC, nul besoin de se nommer Madame Irma pour comprendre que Facebook mise tout sur les smartphones pour la prochaine évolution de sa plate-forme. N’hésitant pas, au passage, à laisser sur le carreau des sociétés comme Grooveshark, leur refusant depuis peu l’intégration au réseau social. Dans le cas de Grooveshark, le pannel d’utilisateurs aurait passé de 500’000 à quasiment néant depuis cette mesure.

L’argent, c’est vraiment bien, surtout quand on en maîtrise les flux et reflux, parce qu’on en a beaucoup, pas vrai Mark?

E.R.

A propos rivera

Voir aussi...

Xbox Game Pass : les arrivées pour passer de bonne fêtes

ANVIL (Console & PC) ID@Xbox – 2 décembreDisponible dès sa sortie dans le Xbox Game Pass : Anvil est …

Diplomacy is Not an Option démarre son Accès Anticipé le 26 janvier

Diplomacy is Not an Option est un jeu de stratégie avec un twist : il …

Rhesus & Memnon arrive dans A Total War Saga: TROY le 14 décembre

Le pack de faction Rhesus & Memnon envoie deux des héros les plus renommés de l’Iliade sur …

Aucun commentaire

  1. Facebook qui ferait des smartphones?
    Le pire, c’est que ça marcherait. Un adphone, support de toutes les pubs…
    On disait que Google était potentiellement dangeureux, mais Facebook et sa politique rien a battre de la vie privée, ça va être génnnniaaal…

  2. je pense que c trop tard pour facebook…. ils vont prendre du retard et disparaitre dans ces quelques prochaines années…. pas si éloignées…..

Répondre à danny Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code