Home / Tests Techno / Avis / Avis – OnePlus 11 5G

Avis – OnePlus 11 5G

Après une présentation en Chine en fin d’année passée, le OnePlus 11 5G est enfin disponible chez nous. Bilan d’un test d’un smartphone à la fois puissant et endurant.

Un haut de gamme endurant

Disponible pour un peu moins de CHF 900 sur le web à l’heure d’écrire ces lignes en version 256 GB de stockage et 16 Go de mémoire, le OnePlus 11 présente un excellent rapport qualité-prix dans le haut de gamme. Le OnePlus 11 profite d’une fiche technique musclée reposant sur la nouvelle puce haut de gamme de Qualcomm, le Snapdragon 8 Gen 2. Son écran AMOLED de 6,7 pouces, sa batterie de 5000 mAh et son chargeur de 100W inclus promettent le meilleur. Pour ce qu’il en est de la photo, le module caméra est composé d’un grand-angle, d’un ultra-grand-angle et d’un téléobjectif, limité cependant à un zoom x2 pour les portraits, tandis que la caméra selfie est de 16 Mpx. Le OnePlus 11 profite d’un gabarit très proche de celui des OnePlus 10T et 10 Pro, pas trop large et plutôt en hauteur. Une forme qui facilite grandement son utilisation à une main. Le principal changement par rapport aux modèles précédents est à trouver à l’arrière du téléphone. Il s’agit du module caméra qui est désormais circulaire, mais qui épouse toujours le cadre en aluminium. Le dos du téléphone est protégé par du verre Gorilla Glass Victus (1ʳᵉ version) et l’écran par du Gorilla Glass 5. Sur la tranche droite, on retrouve le bouton de mise sous tension qui tombe parfaitement sous le pouce si vous êtes droitier, ou l’index si vous êtes gaucher. Les fans de la marque seront également ravis d’apprendre que le bouton « Alert Slider » est de retour. Absent du OnePlus 10T, ce dernier permet de passer rapidement entre les modes sonores : sonnerie, vibreur ou silencieux. Les boutons de réglage du volume, sur la tranche gauche, sont aussi idéalement positionnés. Enfin, la trappe pouvant accueillir jusqu’à deux cartes nanoSIM se situe sur la tranche inférieure du mobile, à côté du connecteur USB-C.

Un bel écran

Le OnePlus 11 est équipé d’un écran 6,7 pouces avec une définition QHD+ de 3216 × 1440 pixels, profitant ainsi d’une résolution confortable de 525 ppp. La technologie AMOLED délivre des noirs profonds et un contraste infini.

Le taux de rafraîchissement de la dalle est adaptatif. Grâce à la technologie LTPO 2.0, l’écran peut passer de 1 à 120 Hz en fonction du contenu affiché. Une fluidité très appréciable dans les jeux et dans la navigation web qui ne devrait donc pas porter préjudice à l’autonomie.

Sans surprise, les résultats du OnePlus 11 sur AnTuTu sont similaires à ceux du Galaxy S23, équipé du même SoC. Les performances sont logiquement supérieures à celles du Snapdragon 8+ Gen 1 qui équipe le OnePlus 10T avec plus de 1150000 points.

Le OnePlus 11 embarque Android 13 avec sa surcouche maison, OxygenOS 13. La « nouvelle » interface ressemble à s’y méprendre à ColorOS d’Oppo. Le design est soigné et les applications partenaires ne sont pas trop nombreuses. Comme toujours avec OxygenOS, la personnalisation est de mise. On peut ainsi changer les couleurs d’accentuations à partir de son fond d’écran, modifier la police, l’animation d’empreinte digitale ou encore la taille des icônes. Un des meilleurs atouts de OnePlus reste son support logiciel étendu. En effet, la marque promet sur ce modèle 4 ans de mises à jour majeures d’Android et 5 ans de mises à jour de sécurité. C’est aussi bien que Samsung et mieux que ce que propose Google.

Correct en photo

Le dernier-né de OnePlus profite d’un module principal (grand-angle) de 50 Mpx, un ultra-grand-angle de 48 Mpx et un téléobjectif de 32 Mpx. Ce dernier offre un zoom optique x2 sans stabilisation optique. Le OnePlus 11 profite toujours du traitement d’image Hasselblad pour un rendu naturel des couleurs. Dans de bonnes conditions lumineuses, le OnePlus 11 prend de très belles photos, avec le grand-angle comme avec l’ultra-grand-angle. Le téléobjectif du OnePlus 11 offre un zoom optique x2 qui permet de se rapprocher un peu de votre sujet ou pour prendre des photos en mode portrait. Le résultat est correct, sans plus. Au-delà du x2, c’est le zoom numérique qui prend le relais, avec une perte inévitable de détails. Le smartphone n’a donc pas pour ambition de concurrencer un Galaxy S23 Ultra et son zoom optique x10. Le OnePlus 11 n’a peut-être pas une vision nocturne aussi impressionnante que celle d’un Google Pixel 7, mais son mode nuit s’en sort bien. Le traitement logiciel est plutôt réussi, avec un lissage pas trop agressif et un rendu global qui fera largement l’affaire pour partager les photos. La caméra selfie permet de prendre des portraits de qualité, avec un mode portrait convaincant.

L’autonomie est clairement un des points forts de ce OnePlus 11. Avec 21 d’autonomie polyvalente et 18h d’autonomie vidéo, il bat à plate couture ses concurrents. Cela se traduit par une journée et demie d’autonomie si vous en avez une utilisation intensive et deux journées complètes d’un usage moyen. La batterie de 5000 mAh, combinée aux optimisations matérielles et logicielles, fait du OnePlus 11 un des smartphones les plus endurants du marché. La charge n’est pas en reste puisque  le téléphone est fourni avec un chargeur de 100W permettant de retrouver 50 % de batterie en seulement 11 minutes et recharger complètement le smartphone en moins de 30 minutes.

Avec le OnePlus 11, la marque s’établit avec un mobile de pointe dans nos contrées. Un adversaire à prendre en compte lors de l’achat d’un haut de gamme, face notamment au dernier Galaxy de Samsung vendu sensiblement plus cher.

A propos rivera

Rédacteur en chef et journaliste RP, ma passion pour les jeux vidéo et la technologie ne faiblit pas depuis mon adolescence, qui me semble pourtant bien lointaine. Un recul cependant intéressant, puisqu'il me permet de jauger les nouveautés avec un regard plein d'expérience, couplé à une envie d'écrire de tous les jours.

Voir aussi...

Google Maps s’offre un petit lifting

Google est en train de lancer une mise à jour pour Maps sur Android, proposant …

« Les fantômes » au cinéma !

Hamid est membre d’une organisation secrète qui traque les criminels de guerre syriens cachés en …

« Karaoké » au cinéma !

Bénédicte est une célèbre chanteuse d’opéra. Durant une soirée alcoolisée, elle tient des propos critiques …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *