Home / Games / Avis – Scars Above

Avis – Scars Above

Révélé en juin 2021, Scars Above est une toute nouvelle franchise de science-fiction et se présente comme étant le plus gros projet du studio serbe, Mad head Game, à savoir un jeu AA. Empruntant différents codes ci et là tout en proposant sa propre identité, cet expérience tante de se frayer une petite place auprès  des grands noms du genre. Mais après The Callisto Protocol et surtout le retour récent de Dead Space, en ce début d’année, les développeurs ont-ils réussi leur pari? Après avoir bouclé l’aventure, l’équipe vous propose son retour sur cette expérience prometteuse.

Avant propos : Ce test à été réalisé sur PlayStation 5 avec la version 1.0 de Scars Above. En l’état, le titre ne propose aucun paramétrage graphique, mais affiche de base une résolution en 4k.

La question existentielle que se posent tous les êtres humains tourné vers l’espace est, sommes nous seules dans cette immensité ? C’est à cette question que l’équipe Scar, sous le commandement du capitaine Robinson, va essayer de répondre et créer un contact avec l’objet apparu et mis en orbite autour de la terre depuis presque 6 mois. Sobrement appelé Métahédron, l’équipe va essayer de scanner cet objet plus en profondeur. Mais bien entendu les choses ne se déroulent pas comme prévu et Kate Ward, personnage que nous incarnons, va alors se réveiller sur une planète inconnue et hostile. 

Aidé par une étrange entité, Kate va alors devoir retrouver les traces du Scar et de son équipage mais également de trouver une issue à ce cauchemar pour retourner sur terre. Alors vu comme ça, l’histoire semble simple, mais la progression et les différentes révélations faites tout au long de l’aventure, sans être exceptionnelles, accrochent suffisamment pour nous donner envie de poursuivre notre quête sans grande difficulté.

Si au  point de vue de l’intrigue Scars Above est agréable à faire, le gameplay fait également son job. Bien que le gameplay à la troisième personne reste en lui-même classique et n’apporte aucune évolution au genre, il reste très efficace en apportant une part élémentaire aux différentes situations qui nous attendent ainsi qu’une pointe d’exigence. Certains ennemis possèdent un point faible. Point faible qu’il faut exploiter au travers d’attaques élémentaires pour s’en défaire rapidement. Foudre, feu, glace et acide sont les différentes variantes de l’arme avec lesquelles il faudra composer pour se défaire du danger. Par exemple, les dégâts de foudre semplifie et se partagent si les ennemis sont mouillés. 

Pour son côté exigeant, Scar Above offre une expérience relevée. Attention tout de même, nous sommes toutefois très loin des titres de From Software, sachant qu’il est possible de modifier la difficulté à tout moment dans les menus, mais demande de s’adapter et de ne pas foncer tête baissée dans les affrontements. Mais au final, à par les phases de boss et la rencontre de nouveaux ennemis, le titre offre peu de challenge, et devient par moment répétitif car le bestiaire est peu varié bien que certains monstres possèdent des variantes, mais aussi expliqué par la montée en puissance de Kate dû au different craft qui améliore l’équipement disponible, divers gadgets intéressants mais aussi un arbre de talent à débloquer grâce à de l’expérience accumulée.

Pour le reste, Scars Above offre une expérience plutôt bien équilibrée entre phase de combat, d’exploration, bien que cloisonnée, de résolutions d’énigmes et de révélation sur en moyenne la quinzaine d’heures de jeu offerte pour arrivée au bout de l’intrigue. Scars Above n’est certes pas une super production mais à le mérite d’être agréable à faire. En ce qui nous concerne, aucuns bugs marquant n’est venu gâcher notre expérience, le jeu est stable et ce fait limite d’une traite. 

En bref, pour un premier essai hors de leur zone de confort, Mad head Game et toutes son équipe nous offrent une belle production et promet pour la suite du studio.

Testé sur le téléviseur C835 TCL 4K Mini LED 65 pouces

A propos cedric

Voir aussi...

Avis – Sony Xperia 1 VI

Les générations précédentes du Xperia 1 ont eu de la peine à trouver leur public. …

Life is Strange : Double Exposure dévoile de nouveaux détails

Les développeurs de Deck Nine, Jonathan Stauder (directeur du jeu) et Felice Kuan (directeur narratif), …

eFootball se prépare pour un été sous le signe du football avec la Saison 7 : « King of the Continent »

KONAMI ajoute deux campagnes sous forme de tournois, la Coupe Européenne et la Coupe Américaine, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *