Home / Techno / Appareils photo / Test du Sony alpha NEX F3 : Efficacité et simplicité

Test du Sony alpha NEX F3 : Efficacité et simplicité

Saisir l’instant en une photo réussie, devient de plus en plus facile. Avec le NEX F3, clairement orienté vers des utilisateurs grand public exigeants en termes de résultats, Sony nous livre un nouveau petit alpha NEX pour le moins séduisant…

sony_nex-f3_wsel1855_self

[tab:Test]

Shooter sans prise de tête 

La famille des NEX de Sony s’agrandit donc, avec le petit dernier, placé en entrée de gamme, le NEX F3. Sa parenté avec le NEX F5, très apprécié des photographes amateurs exigeants est flagrante, et il faudra plutôt jouer au jeu des différences pour lui trouver quelques nouvelles spécifications intéressantes.

Au niveau du boîtier, ce compact hybride est doté d’une ergonomie très similaire à ses prédécesseurs, avec un simple renflement au niveau de la poignée de prise en main côté déclencheur, alors que les touches de fonctions et de réglage se limitent au minimum. Mise sous tension, prise de vidéo, touche donnant accès au divers menus, mollette de sélection et touche de zoom numérique sont les seules accessibles. Les réglages s’y oppèrent d’ailleurs de façon claire, entre les divers modes de prises de vues, incluant la possibilité de passer en mode manuel, comme sur un réflex, tout en profitant de la facilité d’utilisation d’un reflex, puisque l’appareil est un condensé de ces deux mondes.

sony-nex-f3-lcd-tiltLa première différence notable par rapport à un NEX 5 se situe au niveau du haut de l’appareil, puisque celui-ci recèle un flash escamotable, permettant d’illuminer les sujet efficacement sur quelques mètres, ou pour débouche un prise de vue dans une situation un peu difficile. Ce flash incorporé génère un léger embonpoint relativement au NEX-C3, tout en étant bien contenu, ne sautant pas à l’oeil de prime abord. La face supérieure garde au passage la trappe de connecteur propriétaire, permettant d’y brancher le viseur électronique FDA-EV1S, le microphone ECM-SST1 ou encore le plus puissant flash HVL-20S.

Le boîtier bénéficie d’un LCD de 921 000 points, orientable, mais d’un manière différente de ce que proposent les autres modèles. L’inclinaison vers le bas est restreinte, d’environ 20°, alors qu’il pivote vers le haut au point que l’on puisse l’employer pour des autoportraits. Au niveau de l’alimentation, l’appareil utilise les mêmes accus que le NEX-C3, mais l’optimisation électrique et les nouveaux composants lui font gagner presque 20% en autonomie (470 vues contre 400 selon la norme Cipa, précise Sony). Petit plus très appréciable, la recharge de l’accu passe par la prise USB, le chargeur externe restant fourni avec l’appareil.

Au niveau des prises de vues, Sony n’a pas ajouté d’effets créatifs supplémentaires, et s’est contenté de reprende à l’identique  l’autofocus du NEX-5N, tout en conservant le contrôle visuel de la mise au point par le peaking ainsi que la faculté de travailler avec un premier rideau électronique (déclenchement plus discret). Le capteur Exmor de seize millions de pixels bénéficie des mêmes algorithmes de traitement que les modèles les plus évolués, comme le SLT-A77, par exempl, tandis que les corrections des défauts optiques sont intégrées dans le firmware, pour les objectifs de la série E. Un très bon compromis qui atteste du savoir faire du fabricant, pour le plus grand bonheur des amateurs de photographie, qui se retrouvent avec un appareil aussi efficace que simple d’emploi. Petit bémol cependant, la vidéo, perd sa nature progressive, puisque la Full-HD n’est qu’entrelacée sur le NEX F3.

Ce NEX F3, vendu avec un 18-55 en kit, s’avère très intéressant, d’autant que ses caractéristiques, relativement proches de celle du plus onéreux NEX 5, le placent en concurrence quasi frontale avec celui-ci.

Un hybride qui permet tant de débuter dans le monde de la photo numérique typée réflex, tout en laissant une belle marge de progression au photographe qui se fera plaisir tant en l’utilisant au quotidien que lorsqu’il réalisera ses tirages, en regard de la qualité d’image dont il dispose.

Le NEX-F3 est disponible avec un objectif 18-55, en noir ou argenté, au prix constaté de 628.- (source toppreise.ch)

Eric Rivera

[tab:Fiche Technique]

  • Capteur : Cmos Exmor APS-C 23,5 x 15,6 mm 16,1 Mpxl effectifs
  • Protection du boîtier : –
  • Stabilisateur : –
  • Anti-poussière : Vibrations ultrasoniques
  • Définition : [3/2] : 4 912 x 3 264 [16/9] : 4 912 x 2 760 pixels
  • Vidéo : 720p (30 im/s, AVCHD)
  • Sensibilité : Auto, 100 – 16 000 Iso
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw (ARW), Raw + Jpeg, MPO
  • Monture : E-Mount, coeff. 1,5x
  • Mise au point : Détection de contraste, 25 zones (détection auto ou manuelle) ou 1, détection de visages ; mise au point auto (déclenchement, continue, prédictive avec suivi), manuelle
  • Mode d’exposition : PASM, modes Scènes, Intelligent Auto, Superieur Auto
  • Plage d’exposition : NC
  • Type de mesure : Multizone (49), pondérée centrale, ponctuelle ; +/-3 IL par 1/3 IL ; bracketing 3 im. sur +/- 1/3 IL ou 2/3 IL
  • Vitesse : 1/4 000 à 30 s, synchro X 1/160 s
  • Rafale : 5,5 im/s (expo. et AF. sur 1ère vue) pour 7 Raw, 6 Raw + Jpeg, 18 Jpeg)
  • Balance des blancs : Auto, préréglée (6), mesurée, K
  • Réglages divers : D-Range Optimizer, AutoHDR, styles créatifs, effets spéciaux, corrections optiques
  • Flash intégré : NG 6 (100 Iso) ; contrôle ADI ; +/-2 IL par 0,3 IL
  • Viseur : Opt.
  • Moniteur : LCD orientable, 3 pouces/921 kpts
  • Mode LiveView : Couverture 100 %, loupe, grille, peaking
  • Modes d’affichage : Zoom, index, diaporama, rotation automatique
  • Stockage : MS Pro et SD/SDHC/SDXC
  • Connectique : Hi-speed USB, mini HDMI
  • Personnalisation : 3 touches
  • Divers : Panorama par balayage, HDR, photo 3D, corrections optiques
  • Logiciels : Image Data Converter SR, Picture Motion Browser
  • Accessoires fournis : Accus et chargeur, bandoulière, câble USB
  • Alimentation : Accu Li-Ion 7,4 V, 1 080 mA/h
  • Dimensions/poids : 117,3 x 66,6 x 41,3 mm/313 g (avec accu et MS-Duo)

[tab:END]

A propos rivera

Voir aussi...

Avis – Samsung Galaxy Z Flip 3

Samsung nous a proposé en test le Galaxy Z Flip 3, un smartphone pliable intéressant …

Sony continue de redéfinir l’excellence photographique avec le lancement du nouveau FE 70-200mm F2.8 GM OSS II​

Le dernier objectif G Master de Sony offre une résolution et un bokeh superbes ainsi que des …

Logitech G et Riot Games présentent l’équipement de jeu officiel de League of Legends

Une occasion de jouer avec les légendes grâce à la collection Logitech G League of …

Aucun commentaire

  1. Bonjour,

    Diriez-vous qu’il encore d’actualité ou devenu totalement Hasbeen car j’arrive à le trouver dans les 400€ et c’est pour moi trés alléchant ^^

    • hasbeen non, mais Sony a sorti quelques modèles depuis. Par contre, les ajouts sont plutôt du genre Wi-fi & Co. Donc, niveau image, ça tient encore bien la route…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code