Home / Techno / NAS / Test : ZyXel NSA325, un NAS véloce

Test : ZyXel NSA325, un NAS véloce

Comme promis après présentation des NAS, ces solutions de stockage et de partage multimédia, voici le test du premier en lice, le NSA325 de ZyXel…

[tab:Test]

Le NSA325, un NAS à deux baies de stockage

Un boitier bien pensé

La solution à deux baies NSA325 de ZyXel, permettant d’accueillir deux disques durs de chacun 3TB, se présente comme un boitier noir de taille compacte à la finition agréable. Sa face avant dispose simplement d’un interrupteur, de diodes d’indication d’activité des disques durs, ainsi que d’une fiche USB 3.0 surmontée d’un bouton permettant de réaliser une copie directe depuis ce port, si on y connecte, par exemple, une clé USB contenant des photos à y décharger dans un répertoire prédéfini. Cette même face peut s’ouvrir sur son côté auche, afin d’y loger 2 disques durs. Pour ce faire, il faudra les monter sur 2 petits patins en plastique, à visser sur les disques durs, la visserie étant fournie. Il suffit en suite de glisser les disques pour les enficher dans les connecteurs SATA II/III situé au fond du boitier, et le tour est joué. Une pince d’extraction est clipsée à l’arrière de la porte refermant l’accès aux disques, permettant des les retirer très simplement. L’arrière du NAS comporte quand à lui 2 ports USB 2.0, une connexion Ethernet, la fiche électrique 12V, un bouton de Reset ainsi qu’une attache de sécurité Kensington. On y note également la présence d’un petit ventilateur, histoire d’extraire la chaleur générée par les deux disques durs qu’il recèle en son sein.

Mise en service et configuration

D’une fois équipé de ses disques durs, relié au réseau et alimenté, le NSA325 peut être mis en service. Silencieux, il ne fait entendre que quelques grattements de disques durs, un bon point, puisque ces solutions se doivent d’être aussi économes en énergie (ici, entre 7 et 27W, entre repos et activité) que discrètes au niveau sonore à l’utilisation. Pour l’installation en elle-même, un disque optique est fourni, mais s’adresse exclusivement aux utilisateurs Windows. Dommage de laisser sur le côté les utilisateurs Mac et Linux, pour un produit qui s’adresse au grand public… Sur PC, après une dizaine de minutes, le NSA est configuré et son interface web accessible par le biais d’une adresse réseau (192.168.x.x), avec un accueil présentant le login et mot de passe prédéfini, que l’utilisateur est prestement invité à modifier.

Une interface complète mais qu'il faut appréhender

Nous voilà arrivés sur l’interface de gestion du NAS, depuis laquelle tout peut être configuré, mis à jour, ou depuis laquelle on pourra y ajouter de nouveaux services. Si elle s’avère complète, cette interface pourra cependant dérouter quelque peu ceux qui débutent dans le monde des NAS, mais après quelques tâtonnements, son fonctionnement ne s’avère pas si compliqué que cela.

On pourra simplement créer des droits d’accès relatifs à des utilisateurs ou groupes pour les dossiers, si on ne souhaite pas tout partager sur le réseau. Un serveur ftp, ainsi qu’un serveur web, permettant d’héberger son propre site, peuvent s’installer très simplement. En trois clics, PHP/MySQL pour sa base de donnée et WordPress son opérationnel. On notera la même facilité de mise en place d’un service Squeezebox (Logitech), iTunes, ou encore d’un serveur média pour les photos et vidéos, accessible via des périphériques DLNA, comme une X360, une PS3 ou simplement une TV récente équipée d’un port réseau et répondant à cette norme. Ceux qui s’adonnent au téléchargement pourront installer un client bittorent, à l’image d’autre « paquets » optionnels, permettant d’ajouter des services et fonctionnalités à leur NAS. Comme la possibilité d’uploader directement des fichiers déposés dans un répertoire spécifié vers YouTube et Flickr, après avoir simplement renseigné un fois son login et mot de passe. Ce qui peut s’avérer diablement pratique pour faire de la mise en ligne !

Au quotidien

Prenant place au coeur du réseau domestique, ce NSA325 offre une palette de fonctionnalités intéressantes. Son hardware est pour le moins musclé pour ce genre de produit, puisque en plus d’un CPU cadencé à 1,6Ghz, ZyXel n’a pas été radin en mémoire vive, le dotant de 512MB de SDRAM DDRII, ce qui se ressent au niveau de sa réactivité. Par souci d’économie, il est doté d’un système Wake on LAN, lui permettant de se mettre en veille lorsqu’il n’est pas utilisé et de reprendre son activité seulement si on le sollicite pour accéder à un fichier qu’il recèle.

Notre configuration de test nous a été livrée avec 2 disques durs WD Caviar Green de 1To, montés en miroir, afin d’assurer la sécurité maximale, offrant un double de chaque fichier en cas de panne de disque dur (le NSA325 supporte le RAID 0 et 1). Autant dire qu’avec ce genre de configuration, l’ensemble s’avère très véloce à l’utilisation, puisque nous avons observé des débits de près de 90 Mbs en lecture et de 62 Mbps en écriture, avec de grands fichiers de 10Go.

Détail intéressant, le port USB 3 en façade permet de décharger rapidement un appareil photo sur simple pression d’un bouton sur le NAS, pour les visionner aussitôt sur son téléviseur à la norme DLNA. Bluffant !

Le système permet également de partager un imprimante USB sur le réseau, ce qui permet de centraliser les tâches d’impression, très simplement, et de réaliser au passage de substantielles économies.

Côté multimédia, aucun souci pour le streaming audio, via le serveur iTunes. Pour ce qui est des vidéos, le NAS se basant sur VLC, le couteau suisse des lecteurs vidéo, aucun format disponible lors de notre test ne lui a résisté. De plus, nous nous sommes amusés à streamer en simultané 2 films HD, l’un vers un téléviseur et l’autre vers un PC. A aucun moment, même avec ces flux gourmands en ressources, le NSA325 n’a faibli…

En ce qui concerne les backups, tout se passe à merveille pour les utilisateurs de PC, puisque tout peu se faire depuis Memeo Autobackup, avec des sauvegardes transparentes. Dommage à nouveau que ZyXel ne propose rien pour rendre compatible son NAS avec TimeMachine sur Mac. Par contre, une synchro est possible avec DropBox, ce qui peut s’avérer fort pratique en déplacement, pour ainsi retrouver tous ses fichiers d’une fois rentré chez soi.

Dernier point, le constructeur met en avant la solution zMedia, permettant de configurer et surveiller le système, comme de parcourir ses fichiers et de lire des contenus en streaming depuis un Smartphone. Du moins, sur le papier, puisque toutes nos tentatives pour mettre en route ce service sur le NAS se sont avérées infructueuses. Sans doute une incompatibilité introduite par la dernière mise à jour du système que nous avions appliquées avant le test qui se verra rapidement corrigée…

Une solution 2 baies intéressante

Ceux qui sont à la recherche d’une solution de stockage véloce leur assurant la sécurité pour leurs sauvegardes via un système RAID devraient se pencher sur ce NSA325, à condition d’avoir des pc fonctionnant sous Windows. Il faut cependant noter que son interface ne s’adresse pas vraiment aux novices, même si elle n’est pas non plus rebutante, et que le produit, facturé 220 francs, est dénué de disque dur, qu’il faudra forcément rajouter à la facture.

[xrrgroup][xrr rating=4.5/5 label= »Performances: »][xrr rating=3/5 label= »Interface: »][xrr rating=3.5/5 label= »Fonctionalités: »][/xrrgroup]

Eric Rivera

[tab:Fiche]

Fiche Technique

  • Serveur de stockage en réseau
  • 2 interfaces disque dur 3,5″ SATA I/II
  • 1 port Ethernet Gigabit
  • 1 port USB 3.0 (Front), 2 ports USB 2.0 (Back)
  • 1,6 GHz CPU
  • SDRAM DDRII 512 MB
  • Serveur DLNA 1.5 UPnP AV
  • Support NTFS pour mémoires externes
  • Fonctionnalités économiques avec minuterie WiFi et Wake on LAN
  • Support serveur iTunes et SqueezeCenter
  • Logiciel zPilot pour l’archivage automatique des fichiers par glisser-déposer
  • Serveur album photo
  • Logiciel du NSA peut être étendu via téléchargement des paquets
[tab:END]

A propos rivera

Voir aussi...

EDWARD BURTYNSKY : PRIX DE LA CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE À LA PHOTOGRAPHIE 2022

La World Photography Organisation est heureuse d’annoncer la distinction du célèbre photographe canadien Edward Burtynsky …

Découverte : Visite de l’usine d’assemblage de TV TCL en Pologne

Après avoir découvert les plus récents modèles de TV TCL au siège européen à Paris …

Le téléviseur 8K OD Zero Mini LED de TCL remporte le prix de l’innovation du CES 2022

TCL Electronics, un des leaders de l’industrie mondiale de la télévision, a remporté le prix …

Aucun commentaire

  1. C’est un produit sympa sur papier mais dans les faits, il rame, le débit est inférieur à ce qu’on peut avoir en se connectant sur internet ! plus de de trois jours pour remplir un disque de trois Giga. j’ai acheté deux boitiers et j’ai le problème avec les deux aussi bien quand c’est connecté sur un Mac qu’un PC. De plus le SAV les appels au SAV sont surtaxe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code