Home / Littérature / « Viens, on se parle » : un livre d’Omar Sy et d’Elsa Vigoureux

« Viens, on se parle » : un livre d’Omar Sy et d’Elsa Vigoureux

Acteur emblématique du film culte « Intouchable », Omar Sy a depuis enchaîné les succès au cinéma et sur les plateformes avec notamment la série « Lupin ». Membre du jury au dernier Festival de Cannes, il est l’une des personnalités préférées des Français. Le 25 avril dernier, l’acteur a publié avec la journaliste Elsa Vigoureux un livre intitulé « Viens, on se parle » chez Albin Michel.

La reporter a suivi durant trois ans l’acteur, entre Paris, Los Angeles et le Sénégal pour en restituer une « conversation libre ». L’ouvrage revient sur sa vision de la famille et sa gestion du succès. Il évoque tour à tour sa vie aux Etats-Unis et son métier d’acteur. Le comédien de 46 ans partage également ses réflexions sur le monde et la vie. On y fait la connaissance d’Hélène sa compagne et de ses cinq enfants, Selly (23 ans), Sabah (21 ans), Tidiane (18 ans), Alhadji (15 ans) et Amani-Nour (7 ans). Le style inimitable d’Elsa Vigoureux qui avait fait un carton avec « Le journal de Frank Berton » constitue l’un des points forts de l’ouvrage. On aime voir comment elle court après Omar Sy pour glâner un moment de confidences, comment elle parvient à pénétrer quelque peu dans l’intimité de la vedette qui sait si bien se protéger lui et sa famille. Le livre est également disponible en audio et les textes sont lus par Omar Sy et Elsa Vigoureux eux-mêmes.

A propos Alexia Cerutti

Voir aussi...

La Galaxy Watch Ultra de Samsung fuite!

Samsung a accidentellement confirmé l’existence de sa montre connectée premium, la « Galaxy Watch Ultra », en …

Le live streaming pour les amis proches débarque sur Instagram

Instagram vient d’annoncer une nouvelle fonctionnalité appelée “Close Friends on Live”, qui permet aux utilisateurs …

Le Chapitre 2: Boys in Blue de PAYDAY 3, sera disponible le 27 juin

Après les événements du Chapitre 1 : Syntax Error, le gang PAYDAY poursuit le casse dans un commissariat …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *