Home / Games / Avis – Gran Turismo 7

Avis – Gran Turismo 7

Alors qu’en cette fin d’année la série Gran Turismo fêtera ses 25 ans, Gran Turismo 7 a débarqué récemment sur PS4 et PS5. On nous promet un retour aux sources de la série. Pari réussi ?

A fond la gomme

S’il faut bien avouer que depuis Gran Turismo 4 la série a bien à faire face à un certain Forza ou Assetto Corsa, les fans sur PlayStation s’attendent avec ce numéro 7 à un retour aux sources de la série. Plus que le plaisir de conduire, le mode GT est donc attendu au premier virage. C’est donc avec une petite voiture que l’on débute notre aventure, pour accéder petit à petit à des bolides plus puissants. En passant par le Café, on nous explique le principe des menus, qui sont des quêtes permettant de débloquer les autres points du jeu tout en gagnant de nouveaux bolides. Les premières courses sont très accessibles permettant d’ouvrir assez rapidement d’autres catégories. On retrouve bien ici l’aspect des premiers opus, qui est d’une belle efficacité. On y engrange facilement des crédits que l’on peut dépenser par la suite à sa guise, ce qui nous permet de découvrir le monde du sport et de la conception automobile. Chaque compétition nous permet d’affronter des IA qui représentent les champions de la GT Academy et des compétitions réelles de Gran Turismo. L’accession aux différentes compétitions nécessite le plus souvent d’avoir le permis adéquat, comme de coutume dans la série. Cinq permis, divisés en 10 épreuves courtes, avec des voitures à gagner à la clé, voilà le challenge qui se veut un passage obligé du mode GT. Au total, 60 défis sont au menu. À l’image des permis, obtenir le bronze n’est pas compliqué, tandis que pour obtenir l’or, il faudra se surpasser, avec, à la clé, les meilleures autos en récompense. En incluant les permis, Gran Turismo propose au final 110 épreuves. De plus, pour en terminer avec les épreuves solo, GT 7 propose également un mode Rallye Musical, de simples courses de checkpoint où les secondes s’écoulent au rythme de la musique, se déroulant hors mode GT, et donc sans voiture à gagner.

Va y’avoir du sport

Hors mode solo, GT 7 propose du multijoueurs en ligne. Cela se passe dans le mode Sport, directement inspiré de GT Sport, avec un système bien connu. Dans la journée, trois épreuves différentes sont proposées, avec à tout instant la possibilité de faire des tours de circuits pour faire le meilleur chrono. L’épreuve se lance toutes les heures, et on est placé sur la grille en fonction de son temps en qualif avec les autres participants. À fil de son amélioration, on affrontera des joueurs toujours plus forts, avec la possibilité qui sera introduite de faire partie d’une écurie et de concourir pour son pays. GT 7 permet également à chaque joueur de créer un salon pour organiser des compétitions ou simplement faire des tours de circuit avec des adversaires en ligne. Quasiment tout y est paramétrable, des préparations sur le véhicule jusqu’à la météo. Deux joueurs pourront même s’affronter sur la même console en écran splitté, chose que l’on a spécialement appréciée lors de ce test.

L’aspect communautaire n’est pas en reste, puisque Gran Turismo 7 propose un vrai petit réseau social dans le jeu. Les joueurs peuvent y partager leurs créations, se suivre et liker ou forwarder des posts. On apprécie aussi le mode photo, très complet. Côté créativité, il est également possible d’user de logos, formes, textes et autres stickers sur sa voiture ou de modifier la peinture. De quoi personnaliser ses bolides. Le titre permet également d’acheter de nouvelles pièces pour améliorer chaque bolide, via des points de performance. On pourra également passer par des réglages, permettant de se préparer avec minutie à chaque compétition.

Des circuits et des voitures à la pelle

Un Gran Turismo qui se respecte apporte naturellement son lot de bagnoles. Ici, on pourra en découvrir plus de 420 à la sortie du jeu. Il faudra, pour les obtenir, passer par le concessionnaire, et les collectionneurs vont devoir être patients. En ce qui concerne les circuits, ils sont au nombre de 34, chacun disposant le plus souvent de divers tracés, amenant le nombre de tracés à près de cent. À cela s’ajoutera par la suite du nouveau contenu, entre voitures et circuits, contenu gratuit ou payant.

Point très important, le plaisir de jeu est bien de la partie au niveau de la conduite. La DualSense est bien exploitée, avec des vibrations précises. Entre humidité et vibreurs, on ressent tout dans les doigts. De plus, les changements de rapports et les surrégimes se perçoivent dans les gâchettes. Les novices apprécieront sans doute la possibilité de régler les aides, comme le contrôle de traction ou l’ABS, où encore de visualiser la zone de freinage.

Si la beauté visuelle est bien de la partie sur PS5, avec de superbes effets visuels et autres effets météo, il convient toutefois de noter un léger bémol, à chercher du côté de l’IA. Cette dernière est sans réelle âme et se contente souvent de rouler en file ou se dote d’un comportement trop lisible, permettant de bien vite prendre les devants. Ici, il y a encore des progrès à faire…

Un classique à posséder

Au final, ce Gran Turismo 7 s’avère une jolie pépite pour les possesseurs de PS5 ou PS4. Le titre est très bien fourni en autos et circuits, et la conduite est un réel plaisir qui en plus flatte les pupilles. Un jeu à ne pas manquer pour les amateurs de la série !

A propos rivera

Voir aussi...

Prime Matter et Ravenscourt proposent de nombreuses démos lors du Steam Next Fest

L’événement, qui a lieu sur Steam du 3 octobre 2022 à 17H au 10 octobre 2022, …

Un nouveau trailer et une date de sortie pour Labyrinth of Galleria: The Moon Society

Le jeu sortira le 17 février 2023 en version physique sur Nintendo Switch, PlayStation 5 et PlayStation …

Iron Harvest célèbre son 2ème anniversaire avec du nouveau contenu

Pour célébrer le deuxième anniversaire du jeu, l’intégralité du mode World Map Campaign est désormais disponible gratuitement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code