Home / Tests Techno / Avis / Avis – Huawei Watch GT Runner

Avis – Huawei Watch GT Runner

Huawei ne tarit pas de déclinaisons de ses montres connectées. Depuis le début de l’année, il est possible de mettre la main sur une version se destinant principalement aux coureurs de sa Watch GT, la Runner, qui intègre un coach virtuel et la fonction d’entraînement TruSport.

Tout pour la course

Axée donc sur le sport, cette Watch GT 3 Runner est même décrite comme première montre de course professionnelle selon Huawei. Derrière cette dénomination, le constructeur propose l’algorithme TruSport, qui fournit aux coureurs de tout niveau des informations sur l’intensité et le volume de leurs entraînements ainsi que le temps de récupération nécessaire, leur capacité à courir, la condition physique et l’état de fatigue, sans oublier une analyse de performances à long terme.

La montre établit un programme d’entraînement et ajuste le nombre et la fréquence des séances en fonction de l’indice d’aptitude à la course, baptisé RAI pour « running ability index », du coureur. Chose qu’elle calcule à partir de mesures obtenues lors d’une précédente course, incluant divers facteurs, comme le rythme cardiaque, l’allure, la distance ou encore la fréquence. L’utilisateur garde ainsi la main sur son programme et ses objectifs, toujours via l’application dédiée Huawei Santé.

Du joli matos

Du côté du matériel, la Watch GT Runner reprend les technologies de la GT 3. On y retrouve ainsi sans surprise un module cardio optique PPG 5.0 à huit photodiodes que Huawei annonce aussi performant qu’une ceinture de mesure de fréquence cardiaque. Une puce de localisation bibande est compatible GPS, Glonass, Beidou, QZSS et Galileo. Basée sur une technique qui ne change pas, le design est adapté à un usage plus sportif. La GT Runner utilise ainsi un boîtier en polymère typé sport et résistant, avec une lunette en alliage de titane protégeant le pourtour du verre, le tout pour une masse incluant montre et bracelet de 38,5 g pour un diamètre de 46 mm.

L’écran, quant à lui reste inchangé, incluant une dalle Amoled 1,43 pouce d’une définition de 466 x 466 pixels doté d’un excellent contraste et d’une bonne luminosité. Pour terminer, l’autonomie s’élève à un maximum de 14 jours ou huit jours en usage intensif. Pour le reste, la montre partage les caractéristiques de la Watch GT 3 que nous avions déjà testée dans ces colonnes, tandis qu’elle est commercialisée pour CHF 246.-, tarif constaté ce jour sur le web.

A propos rivera

Rédacteur en chef et journaliste RP, ma passion pour les jeux vidéo et la technologie ne faiblit pas depuis mon adolescence, qui me semble pourtant bien lointaine. Un recul cependant intéressant, puisqu'il me permet de jauger les nouveautés avec un regard plein d'expérience, couplé à une envie d'écrire de tous les jours.

Voir aussi...

Un nouveau Nintendo Direct, mardi 18 juin

Nintendo nous donne rendez-vous mardi 18 juin à 16:00 pour un Nintendo Direct d’environ 40 …

Avis – Sony Xperia 1 VI

Les générations précédentes du Xperia 1 ont eu de la peine à trouver leur public. …

Life is Strange : Double Exposure dévoile de nouveaux détails

Les développeurs de Deck Nine, Jonathan Stauder (directeur du jeu) et Felice Kuan (directeur narratif), …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *