Home / Tests Techno / Avis / Avis – Huawei Watch GT 3

Avis – Huawei Watch GT 3

Huawei nous propose une déclinaison plus sportive de sa Watch 3, la Watch GT 3, qui embarque elle aussi le nouveau système d’exploitation HarmonyOS du constructeur. Une belle montre connectée endurante pour ceux qui aiment le sport…

Un bel écran qui nous en dit beaucoup

Cette Watch 3 destinée aux sportifs, même ceux du dimanche, fait l’impasse sur le WiFI, le NFC et l’eSIM, en s’inscrivant dans la lignée des GT 2, GT 2e et GT 2 Pro. Elle passe également, pour l’occasion, de LiteOS au plus récent HarmonyOS, cher a Huawei depuis que le constructeur doit se passer des services Google. Si la montre est proposée en deux tailles, 46 et 42 mm, c’est la version 46 mm, destinée aux grands poignets, que nous avons pu tester. Avec ses 42,6 grammes sur la balance pour 11 mm d’épaisseur, elle inclut une batterie suffisante pour tenir la route pendant près de 2 semaines. Un véritable plus face à la concurrence qui ne fait pas aussi bien. Côté design, elle s’inspire beaucoup de la Watch 3, élégante et sobre, avec son écran 1,43 pouce à la définition de 326 ppp, affichant les informations avec une finesse plus que satisfaisante. On apprécie la technologie OLED embarquée, avec ses noirs profonds, rendant quasiment invisibles les bordures de l’écran quand la GT 3 affiche un fond noir. La luminosité est bonne, s’adaptant automatiquement grâce à un capteur, permettant de rester bien lisible même en plein soleil, sans éblouir de nuit. S’activant d’un mouvement de poignet, l’écran peut également se régler sur Always on, mais cela consomme plus d’énergie et l’autonomie s’en voit réduite au passage. La GT 3 de test, équipée d’un bracelet en silicone et d’un poids réduit, se fait vite oublier au poignet, tandis qu’on pourra changer ledit bracelet, puisqu’utilisant le standard de l’horlogerie.

En ce qui concerne l’interface, la Watch GT 3 est dotée d’une petite couronne à retour haptique largement inspirée de celle de l’Apple Watch. Un appui sur cette dernière permet de revenir à l’écran principal ou d’accéder au nuage d’applications, dont la présentation ressemble à s’y méprendre à ce que propose la montre d’Apple. Cette couronne, rotative également, permet de zoomer ou dézoomer sur les apps pour mieux visionner l’application de son choix. La couronne permet également de faire défiler l’écran, chose que peut se faire également en glissant son doigt sur l’écran. Embarquant HarmonyOS en lieu et place de LiteOS, la Huawei Watch GT 3 s’inspire de WatchOS d’Apple et de WearOS de Google. Un balayage latéral sur l’écran permet d’accéder aux widgets de la montre. On y retrouve la fréquence cardiaque, le SpO2, les cercles d’activité, la météo, le cycle lunaire ou encore le sommeil. Ces widgets sont configurables par le biais de l’app Huawei Santé. Si on fait défiler l’écran vers le bas, le volet des raccourcis apparaît : paramétrage, drainage, recherche du téléphone, mode ne pas déranger, alarme et maintien de l’écran allumé. Enfin, si on glisse le doigt vers du bas vers le haut, on accède aux notifications envoyées par le téléphone. Sur la même tranche que la couronne à retour haptique, on retrouve un autre bouton qui permet d’accéder directement à une liste de préréglages permettant de choisir une activité physique pour s’y adonner.

Pour les applications embarquées, on retrouve l’essentiel de ce que l’on peut attendre d’une montre connectée. Malheureusement, les applications tierces sont rares, Huawei n’en proposant qu’une petite trentaine dans sa boutique AppGallery. On note aussi que certaines applications ne fonctionnent qu’avec un smartphone Huawei, comme Petal Maps pour la navigation ou l’assistant vocal. Pour la gestion musicale, ici aussi, il faut posséder un mobile sous Android. On pourra alors transférer sur la montre des morceaux en différents formats pour en profiter lors d’une activité sportive. Le son est alors diffusé en Bluetooth via les écouteurs, une enceinte ou directement au haut-parleur de la montre. Ce dernier, en combinaison avec le micro intégré, permet aussi d’utiliser la montre pour téléphoner dans un environnement calme de préférence.

Tout passe par Huawei Santé

La Watch GT 3 fonctionne en parallèle avec l’application Huawei Santé sur iOS ou Android. Disponible dans l’App Store d’Apple, elle n’est malheureusement pas mise à jour dans le Play Store pour Android, ce qui nous oblige à l’installer manuellement. Une fois cela fait, la mise en route est très simple, puisqu’il suffit d’appairer la montre via le Bluetooth. La synchronisation avec l’application s’effectuant automatiquement par la suite. L’app Huawei Santé se présente de manière classique avec un onglet principal axé santé par défaut, présentant un résumé des activités et mesures faites avec la montre. Nombre de pas et durée de l’exercice, dernières activités, fréquence cardiaque, suivi du sommeil, valeur SpO2 ou encore stress, rien ne manque à l’appel, tandis que tout est réorganisable selon les besoins de chacun. Huawei intègre un programme santé nommé Sanitas, conçu pour nous inciter à prendre soin de notre bien-être en fixant des objectifs. Un second onglet est dédié aux exercices et programmes d’entraînement, permettant de suivre un programme activé et démarrer d’autres activités sans passer par la montre.

Mettant l’accent sur le sport, la Watch GT 3 s’équipe pour faire au mieux en intégrant divers capteurs, tel le capteur de fréquence cardiaque ou une puce GPS bi-bande et un altimètre barométrique. Le GPS s’est montré un peu capricieux lors de nos tests, mais dans l’ensemble, cela fonctionne plutôt bien, alors que la montre propose même une fonction de navigation permettant le retour au point de départ, ce qui peut s’avérer pratique. Huawei a même doté sa montre d’un coach vocal, activé par défaut, qui peut s’avérer pratique pour suivre notre allure, distance parcourue ou encore fréquence cardiaque sans avoir à regarder la montre. Mais il ne parle qu’en anglais et se veut très bavard ! La montre permet également de suivre un programme d’entraînement, dans le genre de ce qui est proposé sur des montres sportives chez la concurrence. On peut y paramétrer nos objectifs et jours d’activité souhaités pour établir un planning d’entraînement, la montre veillant au grain. Du côté de la mesure cardiaque, les résultats sont très bons pour les courses linéaires. Par contre, lors de courses fractionnées, la GT 3 met du temps à détecter la bonne fréquence cardiaque en début de course, mais cela se règle en peu de temps par la suite.

Une excellente smartwatch !

Bien équipée et tournée vers le sport, la Huawei Watch GT 3 s’en sort haut la main dans tout ce qu’elle propose. Il faudra néanmoins disposer d’un mobile sous Android, bien qu’elle soit en grande partie compatible avec iOS, pour en tirer le meilleur. Avec une autonomie atteignant quasiment les deux semaines d’utilisation normale pour la version 46 mm, on peut dire que son endurance est excellente. On peut la trouver sur le web pour CHF 254.-, tarif affiché ce jour.

A propos rivera

Voir aussi...

The Game Awards : suivez la cérémonie dès 1h30

Comme chaque année, The Game Awards met un point d’honneur au travers d’une grande cérémonie …

Crossfire: Legion est désormais disponible dans sa version finale

Prime Matter et Smilegate sont heureux d’annoncer que leur jeu d’action et de stratégie en temps réel rendant …

Ghostbusters: Un second film pour le reboot

Après une tentative de relance en 2016 jugée un peu trop féministe, Sony Pictures a réussi à se …

5 commentaires

  1. is this wat h water resistance.

  2. Excellente montre, je confirme, et l’autonomie est top.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *