Home / Games / Avis – Tales Of Arise : la nouvelle référence du JRPG !

Avis – Tales Of Arise : la nouvelle référence du JRPG !

Ça y est, 5 ans après l’excellent Tales of Berseria qui avait marqué de son empreinte la franchise, Tales Of Arise est enfin disponible et à la lourde tâche de remettre les pendules à l’heure en plaçant ce JRPG de la maison Bandai-Namco au sommet du genre. Autant être franc et sans langue de bois, Tales of Arise est juste sublime puisqu’il réussit à insuffler à merveille un renouveau parfaitement maîtrisé, bien que non sans quelques petits défauts, sur cette franchise très appréciée des amateurs du genre. Chaud devant car Arise va vous scotcher à votre manette pendant des heures !

Tales Of Arise nous transporte sur les terres de Dahna, un monde dominé et réduit en esclavage par Rena depuis plus de 300 ans. Divisés en 5 grands royaumes, toutes dirigés par un seigneur Renien, ils exploitent les Dahniens pour amasser un maximum d’énergie astrale afin d’augmenter leur puissance et ainsi s’affronter lors du tournoi des couronnes. Le but? Déterminer qui sera le nouveau chef suprême. 

Ce thème plus contemporain, traître de sujet plus mâture mais également plus sombre que d’habitude en mettant en avant certains fléau de notre société, tels que l’esclave, la peur, la délation, les classes sociales et le rôle de tout un chacun dans le monde dominé par des êtres tyranniques. Un choix qui dénature en aucun cas la franchise, mais offre une aventure particulièrement touchante et attachante, grâce à son écriture et à sa mise en scène.

Pour parcourir ce monde ravagé par la guerre, le titre nous place au commande d’un esclave Dahnien amnésique ( encore un ) portant un masque de fer. Justicier dans l’âme, déterminé à protéger son peuple et à renverser cette injustice, on se retrouve rapidement embarqué dans une rébellion, au côté de la résistance Calaglia, dans laquelle on rencontre Shionne, une Renienne froide, déterminée qui tente par tous les moyens, sans trop savoir pourquoi, de renverser les seigneurs des 5 royaumes. Ce nouveau couple formé ou tout oppose, porté entre autre par, le fait que Alphen ne ressent pas la douleur et que que Shionne est frappé par une malédiction qui empêche quiconque de la toucher sous peine de recevoir une décharge électronique, à la manière du, je t’aime moi non plus, sera le début d’une longue mais très attachante histoire dans lequel viendront par la suite se greffer d’autres protagonistes tout aussi charismatiques. 

Ce qui fait la force de ce Tales Of Arise c’est l’écriture autour de ses personnages. Chaque compagnon de route à reçu une attention particulière dans sa construction, son histoire mais également dans le rôle qui lui est destiné, faisant d’eux des personnages totalement uniques et très attachants. Cet attachement se construit et s’approfondit également par le biais de nombreuses saynètes tout au long de l’histoire. Mécanique connue de la saga. 

Cette attention autour des personnages fait également partie intégrante de l’histoire à telle point qu’on ne quitte plus le jeu passé les premières heures, à toujours vouloir aller plus loin dans l’intrigue principale mais également grâce aux divers quêtes secondaires et activités annexes. Bien que ces derniers soit du déjà vu dans d’autres productions inhérentes au genre.

Le tout est bien évidemment proposé en VOSTFR avec la possibilité de passer les voix en anglais ou en version japonaise. je vous conseille et cela va de soit de faire le titre en version japonaise bien sûr. Mention spécial également pour la musique qui apporte le point final comme pour signer une œuvre d’art.

Pour nous aider à nous évader et à nous immerger dans ce Tales Of, les développeurs ont également, tout comme sur la construction de l’histoire et ceux des personnages, porté une attention particulière sur les graphismes tout en gardant l’identité propre de la saga. Cet avis a été réalisé sur une version PlayStation 5, pour autant en ayant vu le titre tourné sur PlayStation 4 Pro, Tales Of Arise propose vraiment une expérience agréable sur l’ensemble des machines actuelles. Tournant et boosté sous Unreal Engine 4 donc, Arise offre des graphismes et un design des personnages et des ennemis de qualités, le tout en 60 images par seconde. Entre le niveau de détails en particulier sur les personnages arborant un rendu manga habituels de la franchise et les décors au couleur pastel, on en prend plein la rétine. Il m’arrive encore de m’arrêter rien que pour admirer certains paysages sublimés par le travail des développeurs. C’est très agréable et le contraste et la variété que propose chaque royaume est vraiment soigné.  Il en va de même lors des phases d’action, les effets d’attaques, des Artes, des sorts et même la fluidité des animations, l’ensemble explose comme un feu d’artifice. Franchement c’est beau, c’est agréable et surtout c’est hyper jouissif manette en main. bref un sans faute encore une fois proposé.

Seul petit bémol et ce malgré la puissance des dernières machines, on observe du clipping et le chargement tardive de PNJ ou de certains décors. C’est dans l’ensemble bref et ponctuel mais subsiste encore. Bref rien de bien grave mais à souligner tout de même.

Par ailleurs, en parlant des phases d’action, il est temps d’aborder le cœur de ce Tales Of Arise. Que serait un Tales Of sans ses phases de combat avec ses mécaniques A-RPG si chères à cette saga?  

Ici et pour ne pas changer les habitudes, lors de vos affrontement, le titre bascule vers une arène de combat dans lequel vous êtes libre de vous déplacer et d’attaquer les ennemis qui font face à vous. Pour ce faire vous avez à votre disposition une panoplie de possibilités, tels les attaques de base, les esquive/garde, les Artes et aptitudes qui remplacent et qui font office de magie dans cet opus, pour infliger un maximum de dégâts mais surtout infliger et réussir le plus de combos. Entre les phases en sol ou lors des attaques aériennes vous avez tout ce qu’il faut pour maîtriser vos adversaires. A cela s’ajoute, les attaques bonus ( appel un de vos alliées pour vous épaulez), les frappes bonus spéciales ( lors d’affrontement contre des boss ou ennemis puissants apparaît, sous condition, une action qui peut s’apparenter au QTE), les Artes mystiques ( puissante attaque unique du personnage contrôlé), ou encore les frappes bonus ( mécaniques d’attaques fatales réalisées en tandem pour infliger un maximum de dégâts) bien entendu pour chacunes des ces actions décrites, une animation se met en place et encore une fois, en met plein les mirettes ! je me répète mais c’est beau et jouissif. 

Bien entendu vous pouvez à tout moment changer de personnage en combat ou non sachant que chacun d’entre eux propose un gameplay unique et que l’IA prend la relève pour les autres membres du groupe lors des affrontements. D’ailleurs il est toujours possible de modifier le comportement de l’IA via le menu stratégie. Dans l’ensemble et au fil des heures passées sur Tales Of Arise, le comportement de l’IA m’a semblé plus que correct.

Vous l’aurez compris, j’affectionne particulièrement ce Tales Of Arise, et honnêtement en cette période de rush et de sortie intense, Tales Of Arise frappe fort et devient la nouvelle référence J-RPG du moment. Bandai-Namco signe là une très belle aventure et ouvre les débats sur la suite de la franchise mais également pour les prochains J RPG avenir. Bref un MUST HAVE en cette fin d’année !

A propos cedangelus

Voir aussi...

Avis – Far Cry 6 pour la révolution on repassera

Après une petite pause bien méritée, la licence culte d’Ubisoft est enfin de retour sur …

Avis – Samsung Galaxy Z Flip 3

Samsung nous a proposé en test le Galaxy Z Flip 3, un smartphone pliable intéressant …

Hot Wheels Unleashed dévoile les packs Batman et DC Super Villains

A l’occasion du DC™ Kids Fandome, Milestone a dévoilé de nombreux contenus inédits pour Hot Wheels Unleashed. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code