Home / News / Bloqueurs de pub, YouTube fait le ménage

Bloqueurs de pub, YouTube fait le ménage

Des milliers de personnes désinstallent les bloqueurs de publicités après le renforcement des règles de YouTube. Une tendance qui devrait se poursuivre et entraîner de nouveaux usages.

La guerre renforcée de YouTube contre les bloqueurs de publicité cause du tort aux développeurs de ces solutions. Plusieurs sociétés spécialisées indiquent que des milliers d’utilisateurs désinstallent leurs produits depuis que YouTube a commencé à afficher des avertissements à celles et ceux qui essaient de regarder des vidéos sur son site avec un bloqueur de publicité activé.

L’une de ces sociétés, AdGuard, déclarait à Wired que plus de 11 000 personnes ont désinstallé son extension Chrome chaque jour depuis le 9 octobre, contre “seulement” 6 000 désinstallations par jour avant l’implémentation de ces nouvelles règles par YouTube. Le 18 octobre, 52 000 personnes avaient désinstallé AdGuard, indiquait le directeur technique de l’entreprise, Andrey Meshkov, à Wired. Cependant, les installations de la version payante de AdGuard, qui n’est pas concernée par les changements de YouTube, ont progressé.

Une autre société spécialiste du blocage de publicités, Ghostery, indiquait que l’utilisation de ses produits est restée inchangée en octobre, avec trois à cinq fois le nombre d’installations et de désinstallations. Surtout, l’entreprise explique que plus de 90 % de ses utilisateurs qui ont répondu au sondage sur le motif de la désinstallation du produit affirmaient l’avoir fait parce que l’outil ne fonctionnait plus avec YouTube.

Dans la mesure où le renforcement des règles de YouTube semble n’affecter que les utilisateurs qui accèdent à son site via Chrome sur desktop ou ordinateur portable, certains utilisateurs ont tenté d’utiliser d’autres navigateurs pour contourner le problème. Ghostery indiquait à Wired que ses installations pour le navigateur Microsoft Edge ont progressé de 30 % en octobre par rapport à septembre.

Les publicités YouTube contribuent toujours davantage aux revenus globaux de Google. La firme de Mountain View a vendu pour plus de 22 milliards de dollars de publicités sur la plateforme depuis le début de l’année jusqu’à septembre. Mais la plateforme de streaming tente aussi de pousser les utilisateurs à payer pour YouTube Premium, qui permet de se débarrasser de la publicité, de télécharger les vidéos, de profiter d’une meilleure qualité et d’accéder à YouTube Music. Il y a quelques mois, l’entreprise avait cependant augmenté le tarif de YouTube Premium.

A propos rivera

Voir aussi...

Kingdom Come: Deliverance II arrivera en 2024

Kingdom Come: Deliverance II est une véritable suite du premier opus, bien que son écriture et son …

Présentation du nouvel archétype, le Convocateur du second DLC de Remnant II

Bonus principal : Visionnaire – Permet aux joueurs de repousser les limites de leurs talents en accordant …

F1 24 présente ses principales nouveautés

Lancé plus tôt que les années précédentes, le jeu est prévu pour ​ le 31 mai …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *