Home / Littérature / « Numéro deux » de David Foenkinos

« Numéro deux » de David Foenkinos

Parmi les sorties les plus attendues de cette rentrée littéraire figure « Numéro deux » de David Foenkinos. Dans son magnifique 19ème roman, l’auteur imagine sur des dizaines d’années la vie de Martin, l’enfant qui a failli décrocher le rôle d’Harry Potter au cinéma et devenir ainsi mondialement célèbre.

Malgré une mère absente partie s’installer à Paris, Martin mène une vie tranquille à Londres avec son père. Myope, le jeune garçon porte des lunettes rondes et ses cheveux sont indomptables. Il ressemble à s’y méprendre à Harry Potter. Il est alors pressenti pour interpréter le jeune sorcier. Mais finalement, c’est Daniel Radcliff qui est retenu et Martin finit numéro deux. Un échec absolu à ses yeux. Le jeune garçon ne vit pas cet échec comme un simple échec de casting mais comme l’échec de sa vie entière. L’épreuve endurée par Martin est d’autant plus cruelle que le succès fracassant de l’œuvre lui rappelle à chaque instant son échec. Harry Potter est omniprésent : au cinéma, dans les librairies, dans les chambres des petites amies, et même sur les dentifrices ! Martin est également confronté à la vie extraordinaire de Daniel Radcliff qui s’étale dans les journaux. Pas un jour ne passe sans qu’il ne voit se dérouler sous ses yeux le film de la vie dont il rêvait et qu’il n’a pas pu vivre. Sans compter qu’il se sent toujours plus proche d’Harry Potter, le destin lui réservant les mêmes drames que celui de son héros.

Des années plus tard, Martin finira toutefois par découvrir que le succès peut aussi être difficile à vivre et que la vie de Daniel Radcliff n’est peut-être pas aussi enviable qu’il l’imaginait, aussi folle et particulière soit-elle.

Dans cet ouvrage, David Foenkinos dissèque avec minutie le sentiment de rejet et ses conséquences sur l’image de soi. Comment survivre à l’échec ? Comment le surmonter ? Un seul échec peut-il conditionner toute une vie ? « Numéro deux » «  est aussi un ouvrage sur la reconstruction après l’échec et la résilience. On retrouve avec plaisir la plume habile et légère de l’auteur qui nous enchante une nouvelle fois avec cet ouvrage à la fois tendre, sensible, mélancolique mais aussi teinté d’humour.

A propos Alexia Cerutti

Voir aussi...

Avis – The Dark Pictures : Devil In Me

Après s’être illustré ces dernières années dans le monde du jeu vidéo horrifique, Supermassive Games …

eFootball : KONAMI annonce un nouveau tournoi esport italien

La « Coppa eFootball Italia » est un nouveau projet esport pour KONAMI et le secteur de …

War Robots: Frontiers est disponible en accès anticipé

Ce nouvel épisode de la série populaire War Robots est développé exclusivement pour PC et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *