Home / Techno / Appareils photo / Photokina 2012 : Panasonic GH3, la vidéo à fond

Photokina 2012 : Panasonic GH3, la vidéo à fond

Après le GH2, qui s’était positionné comme un hybride au top pour les prises de vues filmées, Panasonic remet la compresse par le biais de son « petit » dernier, le Lumix GH3…

Nouveau capteur et lacunes comblées

Panasonic était également de la partie à la Photokina 2012, la foire événement dans le monde de la photo, qui se tient tous les 2 ans chez nos voisins d’outre Rhin. Le constructeur ne fait pas dans la demi mesure, puisque le Panasonic Lumix GH3 propose d’entrée de jeu un nouveau capteur Live MOS Micro4/3 de 17,20 Mégapixels, l’enregistrement de vidéos en Full HD 1080p à 60, 50, 30, 25, 24fps, un mode ALL-I à 72Mbits/s, une sortie HDMI non compressée, une entrée micro en 3,5mm (qui manquait cruellement sur son prédécesseur), une sortie casque, une fonction Time Code, un mode Slow Motion, une sensibilité allant jusqu’à 12800 ISO, l’enregistrement de RAW, une vitesse en rafale de 6fps (pouvant atteindre les 22fps en 4 Mégapixels), un viseur électronique OLED de 1,744M de points, un écran OLED orientable de 3″ avec une résolution de 610k points, le WiFi, une vitesse d’obturation allant jusqu’à 1/4000s, une batterie de 1860mAh qui devrait assurer une meilleure autonomie (1200mAh pour le GH2), le tout dans un boîtier entièrement tropicalisé avec une taille de 132,9×93,4x82mm pour 470g (550g avec batterie).

Prévoyez tout de même CHF 1480.- dès fin novembre, pour le boîtier nu et son inventaire à la Prévert, dédié aux mordus de vidéo et fans de photo…

E.R.

A propos rivera

Voir aussi...

Apple, de nouveaux MacBook Air avec puces M3

Apple surprend à nouveau avec une mise à jour rapide de sa série MacBook Air, …

Apple ne restreindra pas les apps web en Europe

Apple a pris la décision de rétablir le support des Progressive Web Apps (PWA), également …

« Un animal sauvage » : le nouveau polar addictif de Joël Dicker

De retour avec « Un animal sauvage », Joël Dicker nous livre un polar addictif qui se …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *