Home / Games / Avis – Gotham Knights

Avis – Gotham Knights

Alors que la communauté et les fans attendent avec impatience la sortie de Suicide Squad – Kill the justice League la prochaine production de Rocksteady, Warner Bros Game et son équipe de Montréal continuent leur lancé sur la franchise Batman après le très apprécié Barman Arkham Origins sortie en octobre 2013, tout en profitant de cette nouvelle génération de machines pour nous embarquer une nouvelle fois dans les rues de Gotham déchirer par la violence qui hante ses rues après la mort du chevalier noir. 

Pour commencer Gotham Knights n’est clairement pas une suite aux précédents Batman Arkham, et même si on retrouve ou on peut transposer certaines phases et mécaniques de la précédente trilogie, Gotham Knights s’apparente plus à un jeu d’action aventure en monde ouvert comme peut l’être, le Spiderman du studio Insomniac, où les différentes histoires s’entremêlent avec une progression basé sur l’expérience, l’équipement qui évolue et les abilitées et autres améliorations déblocable via un arbre de talent.

De ce fait l’histoire se construit autour d’enquêtes rassemblées sous forme de dossier pour lesquelles il faut réussir divers défis, récupérer divers indices ou missions dédiés pour en faire le tour. Chaque dossier est en fait une introduction pour chaques vilains emblématiques de l’univers Batman, à savoir, Harley Quinn, le pingouin etc… le tout cadencé sur le « Pourquoi » de la mort de Bruce Wayne, le chaos laissé derrière lui, mais surtout sur la suite de l’enquête du chevalier noir qui nous a amenée à cette situation. C’est là qu’entre en scène la Bat-Family, Batgirl, Red Hood, Robin et Nightwing qui, malgré eux, hérite de ce lourd fardeau qu’est de protéger la ville au côté d’Alfred Pennyworth. Malheureusement la structure et l’enchaînement des différents dossiers s’avère toujours être construit de la même manière, on arrête des crimes, on tabasse tout un tas de gros bras pour récupérer des informations et réalisé des missions dédiés, ce qui crée rapidement une certaine monotonie dans la progression, accentué par une mise en scène, pourtant globalement réussie, mais n’apporte pas de moment marquant, comme ce fut le cas dans le passé avec certains combats épiques l’or des affrontements de boss. Bref, l’ensemble reste beaucoup trop classique.

Bien entendu au cours de notre aventure on retrouve bien les lieux et autres protagonistes emblématiques du comics, bien que certaines têtes manquent cruellement à l’appel. Pour autant l’univers dépeint dans ce titre respecte bien l’œuvre originale, les fans de Batou peuvent se rassurer sur ce point. On prend un malin plaisir à déambuler dans les rues de Gotham entre défis, crimes et enquêtes. Plaisir accentué par le fait que la modélisation de la ville est particulièrement réussie, bien que les interactions avec l’environnement s’avèrent très limitées, les développeurs ont fourni un excellent travail pour offrir un Gotham plus vrai que nature. Notez que sur console, ils n’existent pas de paramètres graphiques qui laissent le choix à l’utilisateur, ce qui fait que le titre est bien en 30 images par seconde. Choix dommageable pour un jeu d’action, mais reste bien optimisé dans l’ensemble et ne gâche en aucun cas notre plaisir de jeu.

Côté prise en main et gameplay, rien de bien extraordinaire, Gotham Knight reste également un classique de l’action aventure qu’on connaît tous, avec un gameplay basé sur des attaques au corps à corps, des attaques à distances et attaques lourdes. Bien entendu, comme pour les précédents opus, l’approche furtive est toujours de mise, par ailleurs, l’analyse du terrain permet toujours de se sortir de situation délicate ou d’entamer dans de meilleures conditions l’affrontement. Mais là où se démarque Gotham Knights est dans le choix de son protagoniste. Il ne vous a pas échappé que nous avons la possibilité de jouer 4 personnages différents. Alors oui fondamentalement les combats se résume au combat au corps à corps et de ce point de vue rien ne change, mais chaque personnages possèdent certaines spécificités, mis en place par les capacités déblocables tout au long de l’aventure, généralement par des défis à réaliser, et par l’arbre de talent qui leur est propre. De ce fait on peut considérer Red hood comme le personnage qui tape très fort et peut maîtriser ses ennemis à distance, Batgirl personnage équilibré qui utilise la technologie pour se défendre, Nightwing personnage le plus agile qui peut facilement esquiver les ennemis et bondir sur eux et enfin Robin l’élément furtif du groupe. 4 personnages et 4 approches différentes, de quoi contenter tout un chacun. Il est tout à fait possible de changer à tout moment de personnage, enfin presque puisqu’il faut obligatoirement revenir au Beffroi le HUB du jeu pour changer de héros, la nouvelle planque de la Bat-Family suite à la disparition de la Batcave. Petit point négatif à ce sujet d’ailleurs. Sachez également qu’en fonction du protagoniste que vous contrôler certains dialogues peuvent changer. Alors attention rien de transcendant ou qui impacte le déroulement de l’histoire, non, c’est juste une petite subtilité au passage.

Pour ma part, et même si je ne voulais en aucun cas comparer Gotham Nights aux Batman Arkham, je suis déçu du rythme des combats qui sont globalement lent. Dans Batman Arkham, une jauge de combos était mise en place et plus le combat était long plus Batman tapait vite et en fonction des paliers de combos on enclenchait une attaque spéciale et on enchaînait ainsi de suite… ce qui rendait les affrontement jouissif. Ici pas de jauge de combos il faut ajuster ses attaques et ses esquives ( parfaites) pour augmenter une jauge qui permet une fois rempli d’utiliser une habilitée spéciale, renommée pour l’occasion, capacités d’élan. Ces capacités restent tout de même particulièrement intéressantes et agréables mais nettement moins dynamiques pour le coups.

Pour le reste, un système de gestion de son équipement est mis en place. De ce fait, il est possible de crafter des armures, armes de corps à corps et armes à distances. Comme tout RPG qui se respecte, il faut passer par cette étape pour améliorer son héros et augmenter sa puissance. De plus, il faut également gérer ses mods, dispositifs à ajouter à ses armures ou armes pour une nouvelle augmenter leur puissance. Le dernier point de la gestion de son équipement, que j’ai particulièrement apprécié, est la personnalisation. Chaque équipement créé possède trois variantes. On peut donc modifier l’aspect du casque, du symbole, des gants ou encore des bottes, le tout avec une série de palette de couleurs. De plus les développeurs ont mis une panoplie de d’apparence prédéfinis basée sur l’univers de Batman. Option certe secondaire mais présente et mérite d’être soulignée.

Dernier point avant le verdict, Gotham Knights à est pensé pour être joué en coop. Il est donc possible de jouer à 2, bientôt à 4, entre amis ou non en ligne et faire l’ensemble du titre ensemble. Je n’ai pas noté de dysfonctionnement lors des phases de jeu en ligne. Une fonctionnalité bien agréable pour joueur en amis.

Alors quoi pensé de ce Gotham Knights? Pour être honnête, l’aventure est plaisante, on retrouve rapidement ses références et il est agréable de pouvoir jouer d’autres personnages que Batman, bien que ce dernier nous manque. Le travail fait sur chaque héros les rend uniques dans leur genre avec leur propre caractère et l’approche qu’ils ont en face aux diverses situations en jeu. Malheureusement sa structure trop classique et le manque de passage fort, fait de cette production un titre moyen dans son ensemble. A faire tout de même pour tout fan de la franchise.

Gotham Knights à été tester sur PlayStation 5 avec un code test.

A propos cedric

Voir aussi...

Nouveau trailer pour la Saison 4  de Mortal Kombat 1

Peacemaker est disponible dès maintenant pour les détenteurs du Kombat Pack, ainsi que la mise à jour …

Le cross-play dans REMNANT II est désormais disponible

Le cross-play est désormais disponible entre PC, PlayStation 5 et Xbox Series X|S pour REMNANT II, le …

Razer Seiren V3 Chroma et Seiren V3 Mini

Razer, dévoile deux nouvelles références pour sa gamme de produits audio : les Razer Seiren V3 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *