Home / Games / Avis – Lords Of The Fallen

Avis – Lords Of The Fallen

Avant-propos : Ce test a été réalisé sur PlayStation 5 avec un code éditeur. Comme pour tous les titres sortis depuis la génération PlayStation 4 pro, Xbox X, Lords Of The Fallen propose deux modes graphiques, à savoir, performance ou qualité. Les A-RPG de type Dark Soul’s, ou Soul’s Like si vous préférez, sont très exigeants et demandent un jeu fluide et aucun lag sous peine d’être directement puni. De ce fait, il est plus que recommandé de jouer en mode performance pour une expérience avec un framerate autour des soixante images par seconde. Le titre s’est avéré stable en solo comme en ligne et aucun bug n’a été décelé lors de notre partie.

Après un premier titre sorti en 2014 qui n’avait pas vraiment convaincu la presse comme les joueurs, Lords Of The Fallen revient en 2023 aux commandes d’un autre studio et tente par le biais un reboot complet de son univers, de proposer une nouvelle fois sa propre vision du A-RPG exigeant. Mais après un Elden Ring qui a su porter le genre au sommet et marquer le conscient des joueurs, il est difficile d’arriver à se démarquer et trouver sa place dans ce genre si particulier et ainsi prouver que From Software n’est pas le seul à proposer ce type d’expérience. Pour autant, bon nombre ont essayé et non connu qu’un court passage dans la lumière, et cette année, seul Lies of P peut prétendre sortir du lot tout en restant dans l’ombre du géant.

Hexworks et CI Games, présente de nouveau Lords Of The Fallen comme étant une vitrine et donc un vrai A-RPG next-gen, sur ce fait, on ne pourra pas l’enlever, puisque ce dernier tourne sous l’Unreal Engin 5 et offre un visuel léché. Pour l’occasion, le studio quitte le côté gothique du premier opus et offre un monde plus en lien et qui baigne dans le Dark Fantasy, plus glauque, plus sanglant et surtout sombre à souhait. Par moment, j’ai la sensation d’un mélange de plusieurs univers. Les Dark Souls, c’est certain, mais également des seigneurs des anneaux ou encore Bloodborne, avec quelques rappels par-ci par-là. Agréable au passage. L’univers quant à lui pour ne pas faire défaut au genre et reste dans son approche nébuleuse, bien qu’ici le contexte reste plus clair. Le dieu démon Adyr, revient après avoir été vaincu, et déverse sur Mournstead son armée de démon pour tout détruire, pour le reste seul le récit de la poignée de PNJ que vous rencontrez et les documents découverts ci et là permettent de reconstruire plus ou moins l’histoire. Par ailleurs, il est presque obligatoire de faire attention aux dires des PNJs ou les écrits pour connaître plus ou moins notre prochain objectif et le chemin à suivre. Ici pas de carte ou autre indication, à part ceux cités plus haut. Alors oui, la structure de Lords Of The Fallen est plus fermée qu’Elden ring et se rapproche plus aux Soul’s, mais il faut tout de même faire attention où on met les pieds.

Contexte et univers posé, si vous êtes toujours partant pour souffrir, sachez que votre périple de porteur de lanterne, commence par la création de votre personnage, et si la personnalisation en elle-même reste sommaire, c’est plus sur le choix de votre classe que vous allez vous attarder. Il existe au total dix classes, enfin neuf + un bonus si vous avez opté pour l’édition deluxe et ainsi débloquer le croisé des ténèbres. Dix classes pour autant d’approche et de gameplay différents, allant du tank, au magique en passant par les experts du corps à corps ou à distance, bref de quoi trouver son bonheur ou bouleverser ses habitudes. Une fois votre choix fait, il est temps de mourir, heu non de découvrir un Mournstead déchirer par les démons. Pour ce qui est de votre progression, ici pas de grand changement par rapport aux autres titres du genre. Hormis le loots divers et très varié ainsi que le craft pour nous permettre de monter en puissance, on cumule de la vigueur à chaque fois qu’on terrasse un ennemi et cette vigueur nous sert de monnaie pour en règle générale monter en niveau, mais peut également servir à se procurer des objets et consommables. Pour ce qui est de la prise en main, encore une fois, on ne déroge pas à la règle et aux habitudes des autres A-RPG exigeants, à savoir, attaque légère/lourdes, esquive, parade, course, le tout régit par l’endurance qu’il faut absolument vigiler pour éviter toutes surprises. Il faut toujours porter une attention à son endurance et aussi à ses résistances. Bref, du classique pour les habitués.

Une nouvelle fois, Lords Of The Fallen ne réinvente pas la formule, ça, vous l’avez bien compris et il ne sert à rien de trop s’attarder sur les mécaniques que vous connaissez. Ici, ce qui se démarque et risque de vraiment faire la différence, réside dans le fait que le monde est divisé en deux. Le monde des vivants, Axiom, et le monde des morts ou encore Umbral. Un peu à la manière d’un Soul Reaver : Legacy of Kain, pour les moins jeunes d’entre nous, il est possible de passer entre les plans, offrant de ce fait de nouvelles perspectives de gameplay. Cette possibilité permet surtout de résoudre de rares énigmes disponibles, qui offrent principalement la solution pour atteindre certains lieux, de découvrir des passages secrets avec à la clé des coffres ou tout simplement pour progresser dans l’aventure. Mais Umbral n’est pas non plus un parcours de santé, et passé trop de temps dans ce dernier érode notre santé et attire des ennemis de plus en plus nombreux et coriaces, ne laissant par moment aucun répit. Sachant que le travail sur le level design est particulièrement travail sur les deux plans, c’est donc une approche vraiment intéressante et oblige par moment à faire extrêmement attention à notre environnement pour progresser. Petite particularité, lorsqu’on meurt dans l’Axiom, on reprend vie dans l’Umbral, ce qui offre une vie supplémentaire lors de nos affrontements. Si on meurt dans L’Umbral, c’est terminé, retour à la case départ, bref, on connait tous le die and retry.

On parcourt Mounrstead avec un certain plaisir, tant la direction artistique des deux plans est particulièrement inspirée et agréable à faire. Honnêtement, rare les moments où on n’a pas envie de se replonger dans cet univers, malgré l’exigence du titre. Mais quel pied de progresser en se délectant d’un bestiaire inspiré et que dire des phases de boss avec cette mise en scène spectaculaire. Le tout lié par une superbe OST. Un vrai travail a été fait pour rendre ce reboot unique et vraiment le démarquer de la version 2014 et ainsi proposer un Dark Soul’s complet et cohérent et qui pourra même faire la différence sur certains points. Ceci dit, un manque d’équilibrage fait défaut, et on sait que ce point est crucial pour le genre. Globalement, Lords Of The fallen se veut plus agréable à jouer dans son ensemble que son principal rival, mais certains ennemis, voire carrément certains boss, peuvent d’un coup être terrible avec le fait de vous tuer avec deux coups, là où il était encore possible de gérer l’action sans pour autant la rendre complètement accessible.

Lords Of The Fallen 2023 est un réel régal en termes de visuel, de gameplay et de plaisir procuré. Hexworks et CI Games ont réussi le tour de force de relancer la franchise, limite faire oublier qu’il y avait eu dix ans plus tôt une autre Lord Of The Fallen. L’approche et le fait de nous déplacer dans les deux mondes afin de progresser offre une vraie plue-value au soft, on note que si l’aventure s’avère plus abordable dans sa globalité que les autres titres du genre, un certain équilibrage manque à l’appel sur certains passages. Bref, en somme, ne boudons pas notre plaisir, Lords Of The Fallen est bien un pur Dark Soul’s et est suffisamment solide pour revendiquer sa place.

A propos cedric

Voir aussi...

L’émulateur de jeux rétro UTM SE débarque sur l’App Store Apple

Un pas de géant a été franchi dans le monde des émulateurs. Pour la première …

Du gameplay pour Takeda Takahashi, le prochain Kombattant à rejoindre Mortal Kombat 1

un nouveau trailer de Mortal Kombat 1 mettant en avant Takeda Takahashi, le tout dernier Kombattant disponible dans la prochaine …

Avis – GMKtek NucBox G3 Mini PC

Le GMKtec NucBox G3 est définitivement proposé à un prix attractif pour les utilisateurs débutants, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *