Home / Games / Avis – MotoGP 22

Avis – MotoGP 22

Rendez-vous incontournable pour tous les amoureux de deux roues et en particulier du championnat du monde des motoGP, moto2 et moto3. Milestone le studio italien derrière les habituels Ride, MXGP ou encore Supercross, profite comme chaque année en ce début de printemps de proposer sa vision ultra sportive des jeux de moto avec cette édition 2022 qui tente par sa mise à jour annuelle, de proposer un titre de plus en plus fidèle et exigeant de ce sport mécanique. Après une édition 2021 en demi-teinte par rapport à son manque total de fraîcheur mais également du fait d’avoir raté la marche next-gen, MotoGP 22 disponible dès ce jeudi 21 avril, arrivera-t-il à faire oublier ce faux pas?

Après un rapide passage habituel au lancement du titre permettant ainsi de choisir et faire le choix de certains paramètres de difficultés et d’assistance, MotoGP nous demande de passer par la case création de notre avatar avec un éditeur, ma fois très restreint demandant de choisir notre nom, sexe, visage et âge. Étape que nous pouvons modifier par la suite.

Une fois fait, on entre directement dans le vif du sujet, en commençant par son didacticiel. Petit appel du pied pour les néophytes ou autres joueurs pas très habitués à cette simulation de course et ainsi pouvoir appréhender les mécaniques et ajuster à notre guise les aides de conduites pour que chacun puisse trouver plaisir manette en main. Plutôt complet dans son ensemble, ce didacticiel s’accompagne d’un nouveau mode pour cette édition à savoir le MotoGP Academy qu’on peut retrouver dans le menu entraînement. 

MotoGP academy, qu’on peut comparer sans trop se tromper au mode permis de Gran Turismo, permet de sillonner pour chaque circuit officiel, au nombre de 21, des secteurs dans un temps cible représenté par des temps or, argent ou bronze tout en respectant au mieux l’aide trajectoire avec quelques conseil de conduite. De quoi apprendre et surtout s’entraîner sur les différents circuits.

Pour ce qui est de la conduite, les habitués et autres joueurs maîtrisant le domaine n’auront pas trop de mal à dompter cette édition 22 et apprécieront certainement les effort fait une nouvelle fois par le studio concernant la conduite, notamment sur le freinage, l’accélération et le changement de direction impactant directement l’inscription dans les courbes, mais pour les nouveaux joueurs ou joueurs moyens, le didacticiel et le mode academy seront vos alliés pour vraiment apprendre et surtout trouver vos repaire dans cette flopée d’aide de conduite. On note l’arrivée cette année du système RHD qui permet de mieux contrôler en particulier lors des départs ou accélération brutale le cabrage de la moto. Ajout qui s’inscrit parfaitement au côté du TCS ou l’anti-wheelie déjà présent. En bref, le plaisir manette en main est toujours direct et les sensations accentuées par la DualSense viennent vraiment approfondir l’expérience.

Notons toujours pour accentuer le plaisir de jeu, qu’ANNA l’intelligence artificielle intégré depuis GP 19 retrouve une normalité dans son comportement. Plus agressive, mouais loufoque comme ce fut le cas dans 21. 

Mais MotoGP 22 ne se résume pas exclusivement à quelques améliorations au niveau de la conduite, bien entendu très importante pour la simulation, mais passe également par un contenu toujours aussi fourni. Après avoir regretté l’absence du mode histoire dans motoGP 21, cette édition 22 présente un tout nouveau mode de jeu qui s’adresse particulièrement aux puristes de la discipline et apporte un vent de fraîcheur. C’est le mode de jeu qui fera la différence cette année. Le NINE season 2009 est un docu-film retraçant la célèbre saison 2009 qui a vu les plus grands champions de cette discipline à savoir, Rossi, Pedrosa, Stoner et Lorenzo se battre pour le titre. 

Commenté par l’incontournable Mark Neale, pour environ 50 minutes de vidéo officiel, nous y prenons part sous forme de défis à réaliser sur des moments clé qui ont marqué cette saison en incarnant à tour de rôle l’une des légendes cités plus haut. Organisé en chapitre retraçant les 17 grands prix de cette année 2009, il faudra réaliser pas moins de 39 défis pour boucler ce mode, et ainsi pouvoir débloquer de nouveaux pilotes mais également de nouvelles livrées. De quoi ajouter une touche nostalgique tout en y impliquant directement le joueur.

Pour le reste, MotoGP 22 propose toujours son fameux mode carrière qui ne bouge pas d’un iota mais se met à jour pour cette saison 2022 avec les pilotes mais aussi les circuits officiels. Reprenant les compétition Moto3, Moto2 et MotoGP, on dispose toujours du choix d’intégrer une écurie ou de partir de Zéro afin de se faire un nom dans cette compétition. 

Le mode rapide est toujours présent, afin de se lancer directement dans un grand prix, un championnat ou encore faire du contre la montre. Tous les circuits et pilotes de cette saison 2022 sont bien entendu présents. Mais la nouveauté est enfin l’arrivée du multijoueur en local en écran partagé de quoi pouvoir s’amuser entre amis au fond de son canapé. 

Pour ce qui est du multijoueur en ligne, malheureusement nous n’avons pas vraiment pu tester ce mode, puisque avant le lancement impossible de trouver facilement d’autres joueurs. Mais dans l’ensemble rien d’extraordinaire, à part rejoindre ou créer un salon avec des paramètres prédéfinis, cette partie reste assez sommaire mis à part la possibilité de jouer en cross-play entre machines de la même famille.

Terminons notre tour d’horizon en présentant l’aspect technique de de ce MotoGP 22. Une nouvelle fois nous avons droit à une édition Cross génération et de ce fait on ressent en particulier sur next-gen un manque de finition global. Si la modélisations des différentes motos et certains effets météorologiques sur les circuits peuvent atteindre des sommets, mais dans l’ensemble et surtout les décors, les animations au stands et les visages accusent un certain retard. Ce qui contraste avec les propos des développeurs qui assurent un niveau de réalisme jamais atteint.

En résumé, ce MotoGP 22 vient gommer les erreurs faites avec l’édition 21 et offre cette année un titre qui continue d’offrir une simulation de plus en plus réaliste en apportant quelques améliorations au niveau de la conduite et l’intégration du RHD. Le mode NINE season 2009 est vraiment le mode à faire et s’intègre parfaitement bien qu’il ne soit surtout destiné principalement qu’aux puristes. L’amélioration du didacticiel et l’apport du MotoGP academy offre aux néophytes une vrai porte d’entrée dans cette simulation. L’intégration du multijoueur local, sauf sur Nintendo Switch, et du cross-play entre les machines de même famille apporte enfin un plus. Malheureusement l’aspect technique global pêche encore et on attend la prochaine saison qui ont l’espère abandonnera enfin les anciennes machines pour offrir un titre digne des machines actuelles.

A propos cedangelus

Voir aussi...

Préparez-vous à ressentir à nouveau le frisson de la course et de la poursuite avec Need for Speed Unbound

Need for Speed Unbound offre un nouveau style visuel unique qui associe des éléments du street …

ONE PIECE ODYSSEY : découvrez les aventures de l’équipage du chapeau de paille à Alabast

Le voyage de nos célèbres pirates les emmènera à travers un monde fait de leurs …

Un nouveau Pokémon, les pique-niques, et plus encore dévoilés pour Pokémon Écarlate/Violet

Introduction de Farigiraf​La tête noire de sa queue et sa tête principale ont fusionné suite …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code