Home / Techno / Appareils photo / Avis – Sony Alpha 7C R

Avis – Sony Alpha 7C R

C’est lors d’un périple récent au Japon que nous avons pu tester l’appareil photo Sony Alpha 7C R en conditions réelles. Un superbe appareil qui vaut le coup d’oeil…

Le Sony A7C R représente une déclinaison très haute définition de l’A7C II, adoptant le capteur et le processeur de l’A7R V pour offrir une résolution de 61 mégapixels dans un format compact et plus léger que les A7 standard. Cette innovation promet une qualité d’image similaire à celle des modèles haut de gamme A7R IV et A7R V, plaçant ainsi le boîtier au sommet du marché des appareils plein format. Malgré ses performances impressionnantes, le prix élevé pourrait limiter son attractivité.

La compacité et la légèreté de l’A7C R sont des atouts séduisants, notamment pour les utilisateurs d’optiques compactes ou ceux qui recherchent un sac à dos plus léger. Cependant, ces avantages s’accompagnent de compromis techniques et ergonomiques. Le design du boîtier est similaire à celui de l’A7C II, offrant une bonne prise en main avec les optiques les plus compactes, bien que cela limite la compatibilité avec les objectifs de plus grande taille.

Sony a inclus une poignée GP-X2 dans la boîte pour améliorer la prise en main avec des objectifs de taille moyenne, mais l’absence de joystick à l’arrière du boîtier est déplorée, ce qui peut ralentir certaines tâches. De plus, la résolution de l’écran est inférieure à celle des modèles précédents, ce qui peut être considéré comme un compromis sur la qualité d’affichage.

Le véritable point faible de l’A7C R réside dans son viseur électronique de qualité médiocre, avec une définition et un format qui ne sont pas à la hauteur du prix élevé du boîtier. Ce viseur peu performant peut être un inconvénient majeur pour les photographes préférant la visée à l’œil.

En termes de performances, l’A7C R offre une qualité d’image exceptionnelle grâce à son capteur haute résolution, bien que certains objectifs plus anciens puissent ne pas exploiter pleinement cette résolution. Cependant, la qualité d’image reste remarquable jusqu’à des sensibilités ISO élevées, offrant une grande polyvalence pour différents types de photographie.

En vidéo, l’A7C R présente des limitations en raison de sa vitesse de lecture plus lente et de la présence de déformations des verticales, ce qui peut être problématique pour les prises de vue rapides ou en mouvement. Cependant, il offre une endurance impressionnante en termes de nombre d’images par charge de batterie, ce qui en fait un choix attrayant pour les utilisateurs nécessitant une longue autonomie sur le terrain.

Malgré ses compromis, le Sony A7C R reste un appareil performant pour les photographes recherchant une résolution élevée dans un format compact, bien qu’il puisse ne pas convenir à tous les besoins et styles de prise de vue.

Compact, léger et doté d’un capteur à très haute définition (61 Mpx), l’Alpha A7C R a de quoi séduire les photographes n’utilisant ni zooms imposants ni télés sportifs. Pourtant, il souffre de limitations par rapport à l’A7R V, dont il emprunte une partie de l’électronique. Le viseur, pièce pourtant maîtresse d’un boîtier du genre est ainsi très décevant, autant en qualité d’image qu’en matière de confort. Pour autant, la qualité des images distillées par le boîtier est excellente, même si pour un tarif affiché ce jour sur le web d’environ CHF 2700 qui laisse à réfléchir…

A propos rivera

Rédacteur en chef et journaliste RP, ma passion pour les jeux vidéo et la technologie ne faiblit pas depuis mon adolescence, qui me semble pourtant bien lointaine. Un recul cependant intéressant, puisqu'il me permet de jauger les nouveautés avec un regard plein d'expérience, couplé à une envie d'écrire de tous les jours.

Voir aussi...

Un nouveau Nintendo Direct, mardi 18 juin

Nintendo nous donne rendez-vous mardi 18 juin à 16:00 pour un Nintendo Direct d’environ 40 …

Avis – Sony Xperia 1 VI

Les générations précédentes du Xperia 1 ont eu de la peine à trouver leur public. …

Life is Strange : Double Exposure dévoile de nouveaux détails

Les développeurs de Deck Nine, Jonathan Stauder (directeur du jeu) et Felice Kuan (directeur narratif), …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *