Home / Games / Avis – The King Of Fighters XV – Classique mais diablement efficace 

Avis – The King Of Fighters XV – Classique mais diablement efficace 

The King Of Fighters 14 avait réussi un tour de force à sa sortie en 2016 faisant de lui l’opus le plus vendu de la franchise. Surfant sur ce succès et du renouveau de sa licence phare, il était plus que logique de voir la team SNK revenir quelques années plus tard avec la suite direct de son jeu de combat. Il ne reste plus qu’à voir si les développeurs ont réussi à gommer les erreurs tout en tenant compte des critiques faites à l’époque. Alors le retour du roi est pour cette année ?

Suite à la précédente édition du tournoi, Antonov à pris sa retraite et c’est donc Anastasia qui lance cette fois les hostilités en invitant les divers protagonistes à un nouveau tournoi pour déterminer qui sera le nouveau King Of Fighters, mais surtout de mettre un point final à la menace Reverse. Suite directe donc de Kof 14 le mode histoire est très rapide en soi en terme de narration, mais permet tout de même de maîtriser et de mettre en place les événements de ce quinzième opus et de comprendre pourquoi certaines équipes ont été chamboulé et donc de voir par exemple Benimaru faire équipe avec Shun’ei par exemple. 

Mais ne nous attendez pas à quelque chose de grandiose, avec un mode histoire long et complet comme avec la série des Mortal Kombat ou encore Guilty Gear ou autre jeux de VS fighting qui essaie de donner un sens à l’histoire respective de leur productions. Snk ne tente pas de réformer la licence et reste donc dans une articulation très classique point de vue histoire, et le mode correspond se verra aussi vite expédié qu’il est court. Seules quelques variantes, en fonction de l’équipe choisie, permettent de découvrir de nouvelles cinématiques et donc un autre point de vue, mais rien d’extraordinaire. En bref 6 affrontements entre coupé d’une cinématique, un mini boss et le boss final particulièrement pénible des jeux de combats à la sauce japonaise.

Mais revenons à l’essence même qui fait de cette licence un classique incontournable du VS fighting depuis toutes ces années. Bien entendu vous l’aurez compris les gars de chez SNK ne bousculent pas la formule et poursuivent simplement mais avec efficacité le travail commencé avec KOF 14 sur PlayStation 4. On reprend donc les mêmes bases mais avec un travail plus abouti que ce soit sur les graphismes, plus en phase avec la licence même si on reste sur cette modélisation 3D des personnages qui fait et fera toujours débat, que sur la maîtrise et la fluidité des combats avec des animations, des enchaînements, qui, encore une fois, rentre plus dans l’esprit des KOF. C’est beau, c’est fluide, c’est moins brouillon et le jeu en lui-même gagne en maturité, avec l’apport d’un mode max amélioré ainsi que le shatter Strike afin de contrer l’attaque adverse qui fera sans aucun doute le bonheur des habitués. 

Le titre à été testé sur PlayStation 5 et le rendu en 4k 60 images par secondes fait parfaitement le taff. Ça match dès les premières secondes manette en main et on n’a plus envie de lâcher le jeu.

Le principe reste le même, encore une fois pas de révolution dans la formule, les combats se font toujours en 3 contre 3 bien qu’il existe la possibilité de se chauffer en 1 contre 1. 

Côté rooster, bien que cela reste imposant pour un jeu de combat, KOF 15 ne propose que 13 teams pour un total de 39 personnages dont seulement 3 petits nouveaux. C’est moins que le précédent opus avec 50 personnages de base. On aurait pu penser que les développeurs ont réduit volontairement cette liste de base pour un travail plus poussé sur les animations, les attaques etc… de chaque protagonistes, bah en fait, pas vraiment. On reste sur la base du 14.

Pour ce qui est du contenu proposé par cet opus c’est plutôt la douche froide, du moins pour la partie solo, avec juste le mode VS, le mode histoire présenté plus haut et le mode entraînement. Alors oui c’est l’essentiel, et ça fait parfaitement le job, mais un vrai mode arcade pour permettre de progresser en solo n’aurait pas été de refus, sachant que le tutoriel très  anecdotique et le mode mission qui permet d’apprendre une partie des combos de vos personnages ne risque pas de vous tenir très longtemps. Il faut obligatoirement passer par la partie en ligne pour vraiment profiter de ce KOF et de sa communauté.

A l’instar de Street Fighter 5, KOF 15 est très orienté sur le online et propose divers modes. On retrouve, les classiques match classé et amical, l’entraînement en ligne, la possibilité de visionner des vidéos partagées par d’autres joueurs, mais également match en salle dans lequel diverses règles peuvent être définies pour la création de son salon, avec du combat classique, du 1 conte 1, combat de team et du Draft. Bref de quoi passer des heures et des heures, sachant le travail minutieux effectué sur le netcode et la stabilité du réseau.

Pour le reste il faudra se contenter du mode galerie pour voir et revoir les cinématiques du mode histoire et mode Station DJ. Alors ce dernier peut s’avérer intéressant puisqu’il permet d’écouter toutes les musiques disponibles depuis KOF 94 pour un total de 300 musiques et ainsi se faire sa propre playlist et personnaliser les différents thèmes qui accompagnent les 17 niveaux du jeu disponible day one. Un vrai clin d’œil pour les fans mais également pour les néophytes qui le lancent pour la première fois dans la bataille.

Verdict ?

Pour ma part c’est un vrai régal, ayant grandi avec cette licence culte du VS Fighting je ne peux que me réjouir de ce KOF 15. Pourtant il est clair que SNK ne se contente que du strict minimum sur certains aspects. Alors oui ce côté trop classique voir suspendu dans le passé pourra rebuter plus d’un et en particulier les nouveaux venus, pour qui, approcher cet opus peut être compliqué, malgré un léger effort de la team pour leur tendre la main. Après, connaissant le public des VS Fighting et du fait que KOF aurait très bien pu totalement disparaître après le 13, difficile de lui en vouloir de garder et peaufiner ses bases déjà très solides et très demandés.

Mais soyons réaliste, le standard des jeux de combats actuel à franchi un certain cap, et malheureusement ce KOF tout en respectant le joueur reste tout de même à la traîne face aux productions sorties récemment et qui sortiront prochainement. 

A propos cedangelus

Voir aussi...

Préparez-vous à ressentir à nouveau le frisson de la course et de la poursuite avec Need for Speed Unbound

Need for Speed Unbound offre un nouveau style visuel unique qui associe des éléments du street …

ONE PIECE ODYSSEY : découvrez les aventures de l’équipage du chapeau de paille à Alabast

Le voyage de nos célèbres pirates les emmènera à travers un monde fait de leurs …

Un nouveau Pokémon, les pique-niques, et plus encore dévoilés pour Pokémon Écarlate/Violet

Introduction de Farigiraf​La tête noire de sa queue et sa tête principale ont fusionné suite …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code