Home / Toute l'actu / FinalCut Pro X : C’est décidé, on l’adopte!

FinalCut Pro X : C’est décidé, on l’adopte!

Le casse-tête de la réalisation et des outils à utiliser

Lorsque l’on réalise des tests de logiciel et de matériel, voués principalement à vérifier si les produits remplissent le cahier des charges annoncées par les fabricants, il y a un point crucial qui n’est pas forcément mis à l’épreuve : celui de l’utilisation en conditions de production réelles. C’est ce cas de figure qui m’a donné envie de partager l’expérience vécue, et qui en amènera certainement d’autres tout au long de cette année…

Dans notre cas, il a fallu réagir rapidement pour être opérationnels avec les moyens du bord lors du déplacement au CES de Las Vegas, afin de pouvoir réaliser des vidéos des produits découverts sur place le plus simplement possible. Mon bon vieux MacBook Pro de 2007 devenant un peu poussif, je n’ai pas vraiment eu d’autre alternative que de me servir dans un premier temps de iMovie, pour monter des clips réalisés avec un Sony Alpha 35, aussi docile en photo qu’en vidéo, ce qui me semblait un bon compromis entre investissement et résultat qui tenait la route. Mais peu avant de partir, il me fallait réaliser un générique potable à intégrer à chaque clip, d’autant que Digitec se posait en partenaire intéressé à y voir figurer son logo… La pression montait, et je me trouvais donc dos au mur, avec l’obligation d’avoir un résultat propre, et ce, très rapidement. Après discussion avec une connaissance qui réalise du montage, et bien qu’il m’ait fait une démonstration probante d’After Effects d’Adobe pour la réalisation d’un générique, le retour face à mon écran, d’une fois la version de démonstration du logiciel installée, fut bien plus rude. J’étais pressé, et je me suis retrouvé complètement frustré devant un truc tellement complexe que j’ai failli jeter l’éponge. C’est là, après avoir parcouru divers forums et sites, que la solution pour réaliser ce fameux générique semblait couler de source pour un MacUser : Motion ! En une grosse journée, alors que j’étais totalement novice, le soft d’Apple m’a permis d’intégrer un tracking à 4 points sur la base d’un iPad filmé, servant de cadre, pour y intégrer les logos choisis. Le côté intuitif, permettant de disposer d’un résultat rendu en temps réel était vraiment un soulagement. D’autant que l’horloge tournait, et que j’en étais quasiment à boucler ma valise. Ca devait fonctionner, et pour un premier essai, c’était réussi, ou du moins, les impératifs étaient réglés. Ouf…

A propos rivera

Voir aussi...

Le jeu No Man’s Sky disponible sur Nintendo Switch

Le jeu est disponible en version numérique dans le Nintendo eShop et en version physique …

Gotham Knights un dernier trailer de gameplay avant son lancement

La vidéo présente des séquences de gameplay et des cinématiques en jeu de Batgirl, Nightwing, …

Magic: The Gathering Partez à la découverte d’un carnaval cosmique avec Unfinity

Unfinity est la toute première extension « Un » à bordures noires ; elle entraîne les joueurs dans un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code