Home / Littérature / « le candidat idéal » d’Ondine Millot

« le candidat idéal » d’Ondine Millot

En octobre 2015, au tribunal de Melun, l’avocat Joseph Scipilliti tire à bout portant 3 balles sur son confrère Henrique Vannier, bâtonnier du tribunal. A terre, face au pistolet, ce dernier demande : « Epargne mon visage, pour mes enfants, pour qu’ils puissent me dire au revoir. » Le tireur suspend son geste et retourne alors l’arme contre lui.

Au moment du drame, Ondine Millot, alors chroniqueuse judicaire à « Libération » se trouve précisément dans ce même Tribunal pour couvrir un procès. Elle veut comprendre sans juger. Elle mène alors une enquête minutieuse durant plusieurs années et explore les ressorts psychologiques de ce qu’on appelle communément dans les journaux un fait divers. Il en ressort « le candidat idéal », un livre passionnant de bout en bout paru aux éditions Stock. Le meurtrier décrit comme quelqu’un qui « allait mal », qui était « tourmenté , « sans doute dépressif » a adressé un texte posthume de près de deux cent quarante pages intitulé « Journal indélicat » à plusieurs membres du barreau et à un site Internet dont il était le défenseur : «Riposte laïque », réputé d’extrême droite. Ondine Millot s’est plongée dans la lecture de ce document afin de tenter de cerner les motivations du passage à l’acte. A la lecture du document, il ressort que Joseph Scipilliti avait surnommé Henrique Vannier « le candidat idéal car il incarnait à lui seul tout ce qu’il combattait. Mais comment en est-il arrivé là? Si la journaliste ne peut plus poser de question au meurtrier qui est mort, elle pourra en revanche rencontrer le bâtonnier qui va survivre à ses blessures. D’abord prévu pour être un portrait destiné à paraître dans « Libération », l’interview va déboucher sur la rédaction de ce livre tellement prenant. Ondine Millot va se pencher sur les trajectoires respectives de ces deux hommes depuis leur plus tendre jeunesse. Alors que l’un va réussir brillamment, l’autre va progressivement sombrer malgré des capacités qui le destinaient à une brillante carrière. Deux destins qui vont se croiser et finir par se percuter tragiquement le 29 octobre 2015. L’ouvrage montre également les séquelles laissées sur les victimes d’agression ainsi que sur leurs proches.

Très agréable à lire, l’ouvrage qui nous emmène dans les arcanes du système judiciaire est captivant et se lit comme un roman policier.

A propos Alexia Cerutti

Voir aussi...

Avis – The Dark Pictures : Devil In Me

Après s’être illustré ces dernières années dans le monde du jeu vidéo horrifique, Supermassive Games …

eFootball : KONAMI annonce un nouveau tournoi esport italien

La « Coppa eFootball Italia » est un nouveau projet esport pour KONAMI et le secteur de …

War Robots: Frontiers est disponible en accès anticipé

Ce nouvel épisode de la série populaire War Robots est développé exclusivement pour PC et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *