Home / Au cinéma / « Profession du père » au cinéma !

« Profession du père » au cinéma !

Emile, 12 ans, vit dans une ville de province dans les années 1960, aux côtés de sa mère et de son père, André Choulans. Ce dernier est un héros pour le garçon. Il a été à tour à tour était chanteur, footballeur, professeur de judo, parachutiste, espion, pasteur d’une Église pentecôtiste américaine et conseiller personnel du général de Gaulle. Et ce père va lui confier des missions dangereuses pour sauver l’Algérie, comme tuer le général. En effet, en cette année 1961 où l’Algérie menace de devenir indépendante, la colère d’André Choulans gronde de plus en plus fort contre ce renégat de De Gaulle. Avec Ted, son ami américain que personne n’a jamais rencontré, il met au point un plan d’assassinat où Émile devra lui prêter main forte.. 

À partir du roman éponyme de Sorj Chalandon, Jean-Pierre Améris évoque dans son nouveau film les dommages collatéraux causés par le délire d’un parent. Fasciné par son père qu’il craint mais dont il est très fier et auquel il cherche à ressemble, le jeune Emile interprété par Jules Lefebvres va marcher dans les combines de son père mythomane et adopter peu à peu ses attitudes. Après « Les émotifs anonymes » et « Une famille à louer », le réalisateur retrouve une nouvelle fois Benoît Poelvoorde. L’acteur dont on salue la performance, incarne ici un tyran domestique. Inquiétant et violent, il terrorise sa famille avec sa folie et ses colères imprévisibles. Audrey Dana joue le rôle d’une mère dans le déni de la pathologie de son mari. Si elle console son fils, elle est aussi incapable de le protéger. Soumise et craintive, elle ne fait que répéter à son fils « Mais tu connais ton père, il t’aime », banalisant et légitimant ainsi les coups reçus. Si au début, on hésite entre la farce et la tragédie, le film est au final terrifiant. Malgré les moments de complicité entre le père et le fils, la famille est complètement dysfonctionnelle et l’enfant maltraité physiquement et psychologiquement. Profession du père ou un conte de la folie peu ordinaire.

Profession du père

Un film de Jean-Pierre Améris

Avec Benoît Poelvoorde, Audrey Dana, Jules Lefebvres

Distributeur : JMH Distributions

Durée : 105 min.

Age légal : 12 ans

Age suggéré : 14 ans

Date de sortie : mercredi 28 juillet 2021

A propos Alexia Cerutti

Voir aussi...

Conqueror’s Blade : Tyranny sera disponible le 28 septembre

Intitulée Season IX: Tyranny, celle-ci sera disponible en téléchargement gratuit à partir du 28 septembre. Elle …

Farming Simulator 22 : du cross-play pour son mode multijoueur

Une agriculture commune entre les joueurs PC et consoles Les barrières du multijoueur sont tombées ! Grâce …

Une nouvelle bande annonce pour Steel Assault : le jeu d’action rétro

Développé par Zenovia Interactive, Steel Assault est un jeu d’action 2D particulièrement rythmé qui rend hommage à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code